NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

NKM : « poursuivre la conversion de la France au développement durable »

Nathalie Kosciusko-Morizet : « poursuivre la conversion de la France au développement durable »
Le décret d'attribution du ministère de l'Ecologie, désormais dirigé par Nathalie Kosciusko-Morizet, correspond aux projections établies par les observateurs à la suite du remaniement. Reste que succéder à Jean-Louis Borloo à la tête d'un ministère délesté d'une partie de ses prérogatives originelles ne sera pas chose aisée pour la nouvelle madame verte du gouvernement

« La volonté sans faille du gouvernement de poursuivre la conversion de la France au développement durable est inscrite dans la définition même du périmètre du ministère. Le Premier ministre a d’ailleurs confirmé hier cette détermination lors de son discours de politique générale en affirmant que les engagements du Grenelle de l’environnement seront intégralement respectés. Désormais, il nous revient, avec Benoist Apparu et Thierry Mariani (NDLR : respectivement secrétaires d’Etat au Logement et aux Transports), de placer la compétitivité écologique, levier de croissance et d’emplois, au cœur de notre économie et du quotidien des Français », a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet à la suite de la publication du décret de ses attributions au Journal Officiel.

La nouvelle ministre de l’Ecologie entend donc maintenir le cap fixé par son prédécesseur Jean-Louis Borloo et a bien l’intention de mettre en oeuvre les mesures du Grenelle, dont elle a d’ailleurs été l’inspiratrice. Une tâche que la rétrogradation de l’Hôtel de Roquelaure dans la hiérarchie ministérielle et la perte de la tutelle de l’Energie rendent d’autant plus ardue.

Reste qu’outre les énergies renouvelables et la lutte contre le dérèglement climatique le ministère a tout de même conservé les domaines-clef des transports et de la mer, « à l’exception de la pêche, des cultures marines et de la construction et de la réparation navales ». L’élaboration du Plan national d’action contre le changement climatique (PNACC) mise à part, « NKM » va devoir œuvrer au développement des énergies renouvelables et des technologies vertes et à l’amélioration de la gestion des ressources rares, deux des principaux chantiers qu’elle va devoir mener à bien d’ici 2012. Un vaste programme qui exigera une collaboration étroite avec d’autres ministères.

Crédit photo : wikimedia commons - Accrochoc
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • le journal des tueursnet

    Après l’ouverture, la couverture !

    De quoi mettre à mal la belle morale qui tue chaque jour un nouvel esprit, pour préserver la vieille coquille du BON SENS: celle d’un hibou lugubre qui vous ôte l’envie de vivre et de rire parce qu’il est tour à tour, juge, interprète, exégète… et malhonnêtement honnête…
    Il n’a toujours pas compris, et vous non plus, que le sens, le vrai, est du côté des insensés !

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Cause%20de%20rien

  • daniel d

    “Il n’a toujours pas compris, et vous non plus, que le sens, le vrai, est du côté des insensés !”…
    C’est cela, oui, tandis que vous, vous êtes forcément dans le vrai et avez tout compris, mais n’oubliez quand même pas vos gouttes avant de vous coucher…