NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le réchauffement climatique vu par… Isaac Asimov

Le réchauffement climatique vu par… Isaac Asimov
Le célèbre auteur de science-fiction Isaac Asimov était aussi un fin connaisseur des problématiques environnementales. Parmi celles-ci, le réchauffement climatique, qui occupait une place bien particulière dès les années 70…

Le réchauffement climatique est au cœur de toutes les discussions environnementales. Qu’elle soit débattue lors de conférences mondiales comme celle de Cancun ou que son origine soit contestée par les climato-sceptiques, la hausse du thermomètre mondial bénéficie aujourd’hui d’un important traitement médiatique.

Si ce phénomène est relativement nouveau dans le débat public, sa réalité l’est cependant nettement moins. Il suffit de se replonger dans ces deux vidéos retrouvées par l’environnementaliste américain Peter Sinclair, producteur de la série de vidéos sur YouTube « Climate Denial Crock of the Week », pour s’en rendre compte. Elles présentent le célèbre auteur de livres de science-fiction Isaac Asimov en train de parler, en 1977, d’un thème tout à fait nouveau pour son époque lors d’une interview radiophonique : le dérèglement climatique…

Son argumentaire, qui évoque les conséquences d’une hausse de la température à l’échelle planétaire, est encore d’actualité. Il parle en effet d’une montée du niveau des mers « de 200 pieds (NDLR : 67 mètres) qui pourrait inonder bien des côtes », des répercussions sur la fonte des banquises polaires, d’ « étés encore plus chauds et d’hivers un peu moins froids ». Il n’hésite par ailleurs ailleurs pas à prévenir que « les conséquences de ces gaz à effet de serre (GES) peuvent être très sérieuses. « C’est quelque chose que nous devons prendre en compte », poursuit l’écrivain visionnaire.

Image de prévisualisation YouTube

Une autre vidéo retrouvée par M. Sinclair le présente lors d’une conférence donnée au New York Humanist Institute, le 14 janvier 1989. D’autres éléments enrichissent l’argumentaire donné douze années auparavant, ainsi les conséquences sur la température mondiale de l’exploitation acharnée de ressources comme le charbon, le gaz ou encore le pétrole…

Image de prévisualisation YouTube

Et l’auteur d’enfoncer le clou : « en 1980 on a parlé des GES uniquement parce qu’il y avait une sécheresse particulièrement rude durant l’été. Pour ma part j’en parlais depuis au moins 20 ans et il y avait bien d’autres personnes qui en ont parlé avant moi. Elles ne l’ont pas inventé »…

L’identification précise des causes et des conséquences du changement climatique n’est donc pas une nouveauté du XXIe siècle. Reste maintenant à mettre en application les principes qui pourraient permettre de lutter contre…

Crédit photo : Flickr – razvan.orendovici
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !