NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’Europe propose de nouvelles mesures pour protéger les thons rouges

L’Europe propose de nouvelles mesures pour protéger les thons rouges
Selon l’ONG Sea Shepherd, 80% des stocks de thons rouges de l’Atlantique ont été prélevés entre 1990 et 2000, alors que ce thonidé figure sur la liste des espèces menacées d’extinction

Alors que l’organisation Sea Shepherd est allée jusqu’en Libye pour libérer plusieurs centaines de thons rouges, l’Union Européenne (UE) vient d’adopter un nouveau système de suivi destiné à protéger l’espèce des captures illégales.

Réuni en séance plénière jeudi dernier, le Parlement européen a autorisé la transposition dans la législation communautaire des recommandations de la Commission internationale pour la conservation des thonidés d’Atlantique (ICCAT), lesquelles ont été formulées en novembre et visent à assurer un meilleur suivi des quotas. « Le thon rouge a une telle valeur que les opérateurs n’hésitent pas à aller loin dans la fraude. Le fait que la saison de la pêche à filets cernants ait été clôturée plus tôt cette année prouve qu’il y a une surexploitation », a dénoncé le rapporteur du texte Raul Romeva i Rueda, qui prône également des « mesures significatives ».

Les propositions de l’ICCAT ont ainsi été intégrées au projet de règlement européen auquel doivent se conformer tous les Etats membres de l’UE depuis le 1er juin. Déjà interrompue par l’UE il y a quelques jours, la pêche du thon rouge sera désormais compliquée par l’interdiction du transbordement en mer, qui doit empêcher toute tricherie sur l’origine des thonidés. Des captures à la mise en cage en passant par l’importation, toutes les étapes de capture vont être soumises à un système de documentation qui doit garantir une totale traçabilité de l’espèce. « Des instructions précises sur l’émission, le remplissage et la validation du relevé de capture » ont donc été instaurées, tandis que la durée de récolte des poissons mis en cage sera assortie de nouvelles contraintes.

Sea Shepherd à la rescousse des thons rouges

Dans le cadre de la campagne « Blue Rage », les plongeurs de Sea Shepherd ont parallèlement libéré en fin de semaine dernière entre 700 et 800 thons rouges pris au piège du thonier-senneur libyen Cesare Rustico en coupant les filets de ses cages. « Nous affirmons que ces thons […] étaient des espèces juvéniles et qu’ils ont été capturés à l’évidence après la clôture de la saison de pêche légale. Les poissons concernés étaient par ailleurs hors quotas », a aussitôt fait valoir Sea Shepherd.

« 80% des stocks de thons rouges de l’Atlantique ont disparu entre 1990 et 2000 », évalue par ailleurs l’association, qui partage les craintes d’une partie de la communauté scientifique quant à l’état actuel des stocks de l’espèce. Très prisés au Japon, les thons rouges pourraient quitter les eaux des océans d’ici à 2050 si rien n’est entrepris pour les sauver. Alors que la saison de pêche a déjà été limitée à un mois et que les quotas abaissés, la nouvelle réglementation européenne pourrait toutefois leur offrir mieux qu’un sursis.

Crédit photo : Flickr - Stewart
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !