NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Japon : nouvelle alerte au tsunami levée après une réplique de magnitude 6,7

Japon : nouvelle alerte au tsunami levée après une réplique de magnitude 6,7
Le cauchemar japonais n’est pas terminé : un nouveau séisme a frappé ce matin (heure locale) le nord-est du pays

Les Japonais ont cru revivre le même cauchemar que le 11 mars dernier, jour à marquer d’une pierre noire au cours duquel un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter a provoqué le raz-de-marée géant que l’on sait. Des kilomètres de côte ont été dévastés et le tsunami a par la suite provoqué l’accident nucléaire de Fukushima 1, le plus grave depuis celui de Tchernobyl (Ukraine) en 1986. Un tremblement de terre de magnitude 6,7 a en effet frappé jeudi matin heure locale les côtes de la préfecture d’Iwate, dans le nord-est du Japon.

Pour l’heure aucun dégât ni aucune victime n’ont été signalés, mais le Japon a une nouvelle fois retenu son souffle, d’autant que la secousse a été ressentie jusqu’à Tokyo, pourtant située à plus de cinq cents kilomètres au sud-ouest de l’épicentre (!) Le foyer du séisme a été localisé à une profondeur de vingt kilomètres dans l’océan Pacifique, à environ cinquante kilomètres au large de la préfecture d’Iwate, et les autorités nippones ont immédiatement pris les décisions qui s’imposaient. Une alerte au tsunami a ainsi été lancée puis levée une heure après et les habitants de 8 000 foyers ont dû s’éloigner de la côte. Le gouvernement a aussi préféré interrompre le trafic ferroviaire et a mis en garde la population contre d’éventuelles coulées de boue.

japon : a fukushima la décontamination des eaux radioactives a repris

Sur le site de Fukushima 1, les opérations de décontamination des eaux ont repris mais l’exploitant TEPCO (Tokyo Eletric Power COmpany) n’est pas pour autant prêt de voir le bout du tunnel. Outre le caractère laborieux de l’évacuation des eaux contaminées, les boues radioactives continuent de s’accumuler dans la centrale de Fukushima 1 et pour l’instant aucune solution n’a été trouvée pour s’en débarrasser.

Une mauvaise nouvelle qui s’ajoute à l’alourdissement de la facture pour l’année 2010-2011. Il y a tout juste un mois, TEPCO avait estimé avoir perdu  environ 1 300  milliards de yens (soit 10,9 milliards d’euros). L’exploitant a évoqué hier une perte supplémentaire d’environ 130 milliards de yens  (un milliard d’euros). Les indemnités versées aux Japonais contraints d’évacuer la zone touchée par la catastrophe représentent à eux seuls 90 milliards de yens (765 millions d’euros). A cette somme viennent s’ajouter 40 milliards de yens (330 millions d’euros) investis pour mieux protéger les employés des radiations.

Au bord de la banqueroute, la compagnie électrique avait retrouvé des raisons d’espérer à la suite de la signature d’un accord avec le gouvernement. Combinée au fait que le budget nécessaire à la sécurisation de la centrale n’ait toujours pas été arrêté, l’absence d’amélioration sensible de la situation sur le terrain laisse toutefois augurer de funestes perspectives. Pour l’entreprise comme pour les populations.

Crédits photos : flickr- Official Us Navy / Tula_7755
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • jf

    Et bien dis donc…

  • vtourisme

    Oui, ca laisse sans voix !

  • http://forum.auchipoly.edu.ng/index.php?PHPSESSID=491cecb72dde6db3a1e9331f978f145f&action=profile;u=1319916 Halley Oines

    Healing’s Dragon…

    to uncover matters to enhance my web site!I suppose its alright for making usage of a number of within your ideas!!…

  • http://www.54wctcvyvcrxcdrw45tcwxtwrt.com/ 54wctcvyvcrxcdrw45tcwxtwrt

    Title…

    [...]always a massive fan of linking to bloggers that I really like but don’t get a whole lot of link like from[...]…