NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Nathalie Kosciusko-Morizet attendue à midi dans le Morbihan

Nathalie Kosciusko-Morizet attendue à midi dans le Morbihan

Particulièrement redoutée, la tempête Joachim a déjà fait une victime de taille. Un navire transportant des hydrocarbures et battant pavillon maltais s’est en effet échoué au large du Morbihan cette nuit. La ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet est attendue sur place d’ci une heure.

Une fuite a déjà été repérée sur ce navire qui transportait 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole. Une nappe d’un kilomètre sur cinq mètres se dirige actuellement vers la plage d’Erdeven, entre Lorient et Quiberon (Morbihan).

Le plan POLMAR Terre, qui intervient en cas de pollution accidentelle en milieu marin et permet de coordonner les équipes d’intervention, a en conséquence été déclenché dans la nuit. Depuis ce matin, les conditions en mer s’améliorent et une analyse est en cours pour évaluer la situation. Une équipe se prépare en outre pour aller pomper le fuel et la préfecture a mis en œuvre d’importants moyens matériels anti-pollution (barrages flottants, dispositifs de récupération etc.) depuis Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) pour circonscrire la nappe de fuel.

Vaisseau de 109 mètres de long, le TK Bremen avait quitté le port de Lorient hier après-midi. Il n’a pas pu se mettre à l’abri de la tempête, a été pris au piège aux abords de l’île de Groix (Morbihan) et a dérivé avant d’échouer. Les 19 membres d’équipage ont ensuite été évacués vers la base aéronautique navale de Lann-Bihoué (Morbihan) par hélicoptère.

En Gironde, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a de son côté annoncé qu’EDF a déclenché un plan d’urgence interne (PUI) sur le site de la centrale nucléaire du Blayais tôt ce vendredi. Il a pour but de mettre en place un dispositif en cas d’inondation. Si les quatre réacteurs fonctionneraient normalement, les vents devraient tout de même continuer de souffler à plus de 75km/h dans le département.

Tout l’ouest de la France est actuellement touché par des vents forts. Alors que des pointes à 200 km/h ont été enregistrées au sommet du Puy-de-Dôme ce matin, le vent a ainsi soufflé à 126 km/h à Vannes (Morbihan), à 133km/h sur la pointe du Raz (Finistère) et 120 km/h sur l’Ile de Ré (Charentes-Maritimes). Les pluies qui se sont abattues sur la Bretagne ont également été très fortes. A Quimper (Finistère), on a par exemple relevé 54 millimètres d’eau (41 à Lorient). 400 000 foyers demeurent par ailleurs privés d’électricité. La facture s’annonce très salée…

Crédits photos : flickr - Valpayr
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !