NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’utilisation de sacs plastiques a augmenté en Grande-Bretagne en 2010

L'utilisation de sacs plastiques a augmenté en Grande-Bretagne en 2010
6,4 milliards de sacs plastiques à usage unique ont été utilisés en 2010 en Grande-Bretagne, soit une augmentation de 5% par rapport à l'année précédente

Les consommateurs britanniques se sont relâchés l’an passé aux caisses des supermarchés. Alors que le nombre de sacs plastiques à usage unique utilisés chutait régulièrement depuis quelques années, passant de 10,7 à 6,1 milliards entre 2006 et 2009, les chiffres enregistrés en 2010 font état d’une reprise inquiétante.

Ce sont en effet quelque 6,4 milliards de sacs plastiques qui ont servi aux courses de nos voisins d’outre-manche en 2010, soit 5% et 300 000 de plus que l’année précédente. Le programme gouvernemental d’Action sur les déchets et les ressources (WRAP), qui fait les comptes depuis cinq ans, a par ailleurs calculé que les Britanniques ont en moyenne utilisé chaque mois 8,6 sacs plastiques, contre 8,2 en 2009.

Si les chiffres de l’année dernière représentent une réduction de 40% en cinq ans – ce malgré une hausse de 8% des ventes commerciales sur la même période – , cette baisse de régime n’est cependant pas bon signe.

Selon le British Retail Consortium (BCR), l’une des principales organisations syndicales pour le commerce au Royaume-Uni, elle serait due au fait que les consommateurs effectuent de plus en plus de « petites courses » plutôt qu’un seul passage au supermarché au cours de la semaine. Négligeant les sacs réutilisables, ils utiliseraient de facto plus de sacs plastiques.

Pourtant, si les chiffres ont tant baissé depuis 2006, c’est en partie grâce à une grande campagne menée contre les sacs plastiques jetables. Le sac en coton de la styliste Anya Hindmarch, flanqué du slogan « I’m not a plastic bag » (« Je ne suis pas un sac plastique »), avait quant à lui connu un fort succès en 2007.

Si le BCR évoque d’« énormes progrès » ces cinq dernières années, d’autres les jugent au contraire insuffisants. « Les commerçants doivent prendre leurs responsabilités et redoubler d’efforts pour réduire le nombre de sacs plastiques qu’ils distribuent », sans quoi « nous considérerons des mesures additionnelles, y compris législatives », a de son côté prévenu le sous-secrétaire d’Etat au Recyclage Lord Henley.

De telles mesures paraissent aujourd’hui nécessaires, d’autant qu’il n’existe aucune loi contraignante concernant les sacs plastiques en Grande-Bretagne. L’idée de les taxer voire de les interdire mérite en tout cas considération. Elle est du reste envisagée par la Commission Européenne et a déjà fait ses preuves dans plusieurs pays comme l’Italie et le Congo.

Le Pays de Galles envisage pour sa part de créer une « contribution plastique » d’environ six centimes d’euros par sac dès le mois d’octobre. Alors que ladite taxe n’a pas encore été mise en place, l’utilisation de sacs plastiques y a reculé de 7 % par rapport à 2009. Elle diminuera aussi, à n’en pas douter, si Londres tape à son tour du poing sur la table.

Crédits photos : flickr - Andrew Bain, taberandrew / geograph - Adrian S. Pye
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • melissa

    Bah bravo !