NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’ONU veut sanctionner la non-protection de l’environnement

Le braconnage et la contrebande touchent l'ensemble de la biodiversité.
Une prise de position forte pour sensibiliser les pays récalcitrants à la protection de l'environnement.

En partenariat avec la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d’extinction), l’ONU pourrait pénaliser les pays qui ne font pas d’efforts pour protéger les espèces menacées.

L’ONU et la CITES pourraient sanctionner sept Etats jugés trop passifs en matière de protection de l’environnement en rendant illégal le commerce de dizaines de milliers d’espèces sauvages. Les Comores, la Guinée-Bissau, le Paraguay, le Népal, le Rwanda, les Îles Salomon et la Syrie se sont en tout cas vus reprocher des réglementations insuffisamment sévères et encadrées quant à la vente illégale d’animaux sauvages ou de ne pas faire de rapports stricts et réguliers sur ce commerce.

La mesure de rétorsion a d’ores et déjà été approuvée par consensus par les délégués de l’ONU et entrerait en vigueur à partir du 1er octobre prochain. Si elle venait à être confirmée, les pays précités ne pourraient plus vendre légalement les 35 000 espèces réglementées par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

Bientôt une législation internationale pour la protection des espèces menacées ?

Il a été reproché à la Guinée-Bissau, au Paraguay, au Rwanda et aux Comores de ne pas avoir de législation nationale pour réglementer efficacement le commerce légal d’animaux sauvages. Les trois autres Etats devraient également être suspendus par la communauté internationale pour la non-remise de rapports réguliers sur leurs actions de réglementation du commerce.

Directement visés par la loi, le braconnage et la vente illégale de « pièces » d’animaux allant de la fourrure à l’ivoire en passant par… les mains de gorilles, qui portent bonheur selon certaines croyances, sont il est vrai devenus une grande menace pour la biodiversité. Selon la CITES, le commerce mondial d’animaux sauvages, qui porte préjudice à de nombreux écosystèmes, génèrerait en outre de 350 millions à 530 millions de dollars (entre 285 millions et  420 millions d’euros) chaque année.

Légiférer sur la contrebande et le braconnage au niveau international serait donc une très bonne nouvelle. Voire une impérieuse nécessité pour contrecarrer les plans des contrebandiers, qui à ce rythme auront raison de pléthore d’espèces menacées.

Crédits photos: flickr / Derek Keats – Ingrid Taylar
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.scoop.it/t/biodiversite/p/2275755849/especes-menacees-l-onu-veut-serrer-la-vis-zegreenweb Espèces menacées : L’ONU veut serrer la vis | zegreenweb | Biodiversité | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 6:05 PM Rescoop [...]

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/faune/id3041110 Faune | Pearltrees

    [...] Espèces menacées : L’ONU veut serrer la vis Les deux Etats demandent à l’Empire du Milieu et à d’autres pays d’interdire l’élevage de tigres, considérant que lesdits pays sapent et bloquent les efforts de conservation de l’espèce. La Chine, qui a l’habitude de se braquer lorsqu’on lui dicte sa conduite, a fermement demandé lors d’une réunion récente de la <i>Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction </i> (CITES) à Genève (Suisse) les preuves que les fermes de tigres encouragent le braconnage des spécimens sauvages. La Chine a interdit le commerce des tigres depuis 1993, mais l’élevage des félins, incarnation des périls auxquels fait face l’ <b>écosystème </b>terrestre, a périclité depuis. Le pays accueille à lui seul près de 5 000 individus élevés en captivité dans des exploitations gérées comme des parcs d’attraction par des entrepreneurs ayants des connexions avec des milieux politiques. [...]

  • http://www.scoop.it/t/communiqu-ethique-sur-la-sante-et-celle-de-la-planette/p/2281617822/l-onu-veut-sanctionner-la-non-protection-de-l-environnement L’ONU veut sanctionner la non-protection de l’environnement | Communiqu’Ethique sur la santé et celle de la planette | Scoop.it

    [...] http://www.zegreenweb.com – Today, 9:00 AM Rescoop [...]

  • http://www.pearltrees.com/t/environnement/solutions/id4634744 Solutions | Pearltrees

    [...] < ENVIRONNEMENT Get flash to fully experience Pearltrees Espèces menacées : L’ONU veut serrer la vis Une prise de position forte pour sensibiliser les pays récalcitrants à la protection de [...]