NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’ONCFS lance un site internet entièrement dédié au loup

L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) a lancé le mercredi 20 février un site entièrement dédié à la présence du loup sur le territoire français. Cette plateforme internet, accessible via le lien suivant www.loupfrance.fr, présente des informations complètes sur le loup et ses techniques de prédation mais également des statistiques précises sur les populations de canidé qui vivent dans l’Hexagone.

“L’enjeu pour nous est de vivre avec cette espèce protégée”, a expliqué le directeur de l’ONCFS Olivier Thibault lors d’une conférence de presse. “Et pour cela, il faut réussir à avoir des données objectives, détaillées sur la présence du loup, dont on ne sait pas tout”.

Victime de la chasse et de la pression des activités humaines sur son habitat, le loup a disparu de la France dans le courant des années 30. Quelques décennies plus tard, au début des années 90, il fait son retour sur le sol français : des loups en provenance d’Italie s’établissent sur les versants tricolores des Alpes. Dès lors, le loup va peu à peu étendre son territoire et s’établir dans d’autres régions. On estime sa population actuelle à 130 individus.

Bien qu’il soit vu d’un œil particulièrement bienveillant par une frange de la population française, ce retour du loup ne manque pas de susciter de nombreuses controverses, notamment dans le milieu de l’agriculture et de l’élevage. En 2018, ce ne sont pas moins de 12.500 animaux qui ont été recensés victimes d’attaques de loup.

Le site présenté par l’ONCFS vise à informer les Français sur le loup, son comportement ainsi que sur sa présence dans les régions françaises à travers des cartes. Loupfrance.fr évoque également la réglementation qui entoure cette espèce protégée ainsi que les dispositifs de suivi mis en place par l’ONCFS pour évaluer l’évolution des meutes. Enfin, des explications s’attardent sur les dispositifs de protection des troupeaux.

On apprend par exemple que les tirs de loups sont autorisés dans des cas très particuliers et que le quota annuel est fixé à 73 loups. Un nombre qui devrait être évalué à nouveau à la suite d’une nouvelle estimation de la population de loups en France.

La France s’est récemment dotée d’un “plan loup” qui vise à permettre aux populations de canidé de se déployer à hauteur de 500 individus d’ici l’horizon 2023.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !