NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’OMS classe le diesel comme étant cancérigène

L'OMS classe le diesel comme étant cancérigène
A la suite d’une réunion de travail, les gaz d'échappement générés par les moteurs diesels ont été classés comme étant un cancérogène certain pour l'Homme

Les gaz d’échappement des moteurs diesel sont désormais officiellement (très) dangereux pour la santé.

Classés depuis 1988 parmi les cancérigènes probables par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en partenariat avec le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), les gaz d’échappement générés par les moteurs diesel ont monté en grade et se retrouvent désormais dans le groupe des cancérigènes certains pour l’Homme. Une décision prise à la suite d’une réunion de travail qui s’est terminée hier.

Les spécialistes ont estimé avoir réuni suffisamment de preuves scientifiques pour considérer que les gaz sont une cause notable du cancer du poumon. Ils augmenteraient en outre les risques de cancers de la vessie.

Responsable du Programme des Monographies du CIRC cité par nos confrères du site Internet américain Treehugger.com, le Dr Kurt Straif a précisé que « les principales études qui ont conduit à cette conclusion sont celles sur les travailleurs fortement exposés […] Les actions pour réduire l’exposition devraient englober les travailleurs et la population ».

Renouveler le parc automobile français pour limiter les risques sanitaires et écologiques ne sera pas une sinécure

Une autre conséquence néfaste de la pollution

«Les preuves scientifiques sont irréfutables et les conclusions du groupe de travail ont été unanimes : les émanations des moteurs diesel causent des cancers du poumon», a pour sa part résumé le Dr Christopher Portier à l’AFP. « Étant donné les impacts additionnels pour la santé des particules diesel, l’exposition à ce mélange chimique doit être réduite dans le monde entier », a-t-il ajouté.

La transition ne risque cependant pas d’être une mince affaire. Alors que les risques sanitaires sont connus depuis longtemps – comme les risques de maladies respiratoires liées au dioxyde d’azote -, le diesel est en effet favorisé par une politique fiscale avantageuse et d’importantes subventions. Rappelons également qu’à l’heure actuelle, près de 60 % du parc automobile français dispose d’une motorisation diesel. Et si tout le monde s’accorde à dire que ces moteurs sont en partie responsables du changement climatique, générant d’importantes émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale, la sensibilisation aux dangers sanitaires est pour le moins timide.

Cette nouvelle classification changera-t-elle la donne ?

Crédits photos: Flickr / Martin Abegglen - Massachusetts Dept. of Environmental Protection
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • daniel d

    Les particules fines -non filtrables par les technologies actuellement en place sur les véhicules diesel- sont la cause de 42 000 morts par an en France, soit 10 fois plus que les accidents de la circulation.
    Les constructeurs automobiles ont sciemment très peu et très mal communiqué sur ce problème et je ne serais pas étonné que nous assistions à une vague de plaintes contre eux dans les années qui viennent, un peu comme c’est la cas avec les fabricants de tabac.

  • suresnes

    Il y a plus de 12 ans une enquête interne chez PSA avait eu la même conclusion.
    Il faut de plus savoir que les technologies utilisées pour filtrer ces particules ne sont pas efficaces. Il est connu que dès la première révision de la Renault Espace la vanne de recyclage des gaz était désactivée pour éviter le risque de panne tellement elle s’encrasse rapidement. Il faut aussi savoir que tous les véhicules Diesel circulant essentiellement en ville, même ayant un Filtre à Particule, (par exemple les taxis Mercedes de grosse cylindrée) s’encrasse et poluent plus qu’un vieux modèle. Jetez un coup d’oeil au pot d’échappement quand ils démarrent au feux rouge. En théorie c’est génial mais en pratique c’est ignoble. Ah oui, j’oubliais les avions…. c’est bien du Nox et des particulent qu’ils rejettent…