NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’offensive électrique de Renault se précise

L'offensive électrique de Renault se précise
Le charismatique PDG de Renault Carlos Ghosn, initiateur d'une politique environnementale particulièrement audacieuse, voit ses desseins avalisés par un nombre croissant d'entités. Quelques gros poissons ont déjà mordu à l'hameçon, en attendant sans doute encore mieux

Le constructeur automobile a signé le 11 octobre dernier deux nouveaux accords de coopération en vue du déploiement futur d’infrastructures de recharge.

La marque au losange s’est démarquée de la quasi-totalité de ses concurrents en dédiant sa politique environnementale aux seules voitures électriques. Un pari risqué étant donné les prédictions de la plupart des observateurs selon lesquels le full hybrid devrait avoir les faveurs du public. En partie tributaire du bon vouloir des décideurs, le constructeur sait aussi qu’il doit massivement communiquer sur le sujet – ce qu’il fait notamment sur le site www.mobilite-durable.org - et sceller un maximum de concordes comme celle conclue en juin dernier avec le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies renouvelables (CEA) pour « inonder » le marché.

Figurant parmi les vedettes du dernier Mondial de l’Automobile, qui vient tout juste de fermer ses portes et au cours duquel il a notamment présenté au grand public ses modèles « zéro émission » Twizy et Zoé, le groupe a à cette occasion signé deux partenariats potentiellement cruciaux avec la communauté d’agglomération de Rouen (CREA) et les centres Leclerc en vue de l’installation d’infrastructures de recharge. Ces deux entités pourraient en effet donner des idées à l’État, lequel n’a pas encore donné son assentiment à l’implantation de la start-up israélo-californienne Better Place dans les frontières hexagonales.

« Plus il y aura de relais comme ceux-là, plus les gens s’ouvriront à cette idée et franchiront le pas »

La CREA, qui compte cinq cent mille habitants pour un total de soixante et onze communes et est présidée par un certain Laurent Fabius, déploiera à compter de l’an prochain des infrastructures sur l’ensemble de son territoire. Le groupe de distribution s’est quant à lui engagé à installer des bornes de recharge classique et rapide sur cinquante de ses centres l’an prochain. Ce chiffre sera multiplié par trois en 2012 et cinq cents magasins français devront être « électrifiés » d’ici 2015, étant entendu que le nombre de places pourvues « dépendra du nombre de voitures électriques en circulation », a précisé Michel-Edouard Leclerc. À noter également que Renault et son nouveau partenaire réfléchiront à une collaboration « éco-mobile ». La location de courte durée de modèles électriques dans les hypermarchés est notamment envisagée.

« Plus il y aura de relais comme ceux-là, plus les gens s’ouvriront à cette idée et franchiront le pas », a prophétisé le directeur général délégué de Renault Patrick Pélata, qui a de bonnes raisons de croire que sa prédiction se réalisera.

Quelques jours plus tôt, celui qui veut devenir rien de moins que le leader mondial de l’automobile « propre » a en tout cas paraphé un autre accord avec la société de gestion immobilière Unibail-Rodamco. Ledit accord prévoit à moyen terme le déploiement dans l’ensemble des centres commerciaux du groupe en France et en Espagne de bornes de recharge.

La marque au losange a enfin – surtout ? – renforcé son entente avec EDF, qui coopéra avec elle sur la conception des batteries, l’élaboration de projets pilotes consacrés au test des voitures électriques et aux infrastructures de recharge et le développement de nouvelles offres de mobilité pour les usagers des véhicules « ZE ». « Par ce partenariat, l’Alliance Renault-Nissan et EDF mettent en commun leur expertise pour faire de la mobilité électrique une réalité, et faire de la France un des pays pionniers en matière de développement du véhicule électrique », a commenté le PDG de Renault Carlos Ghosn. Le constructeur joue très gros mais a vu son horizon s’éclaircir ces derniers jours.    Les défenseurs de l’environnement ne peuvent que s’en réjouir.

Image de prévisualisation YouTube

Crédit photo : Flickr – World Economic Forum
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • greenauto

    POUR POUR POUR !