NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’industrie chocolatière continue de favoriser la déforestation

L’ONG de protection de l’environnement Mighty Earth vient de publier un rapport dans lequel elle dénonce la déforestation liée à la culture du cacao pour l’industrie du chocolat. Le phénomène est particulièrement fort en Côte d’Ivoire et au Ghana, deux principaux producteurs mondiaux de cacao.

“Malgré les engagements pris l’an dernier par les grands chocolatiers et les Etats en faveur d’un cacao sans déforestation, celle-ci s’est poursuivie sans relâche en Côte d’Ivoire et au Ghana, y compris à l’intérieur des zones protégées et des parcs nationaux”, déplore l’ONG dans son rapport basé sur des enquêtes de terrain et des données satellitaires.

L’analyse de ces données récoltées par satellite a par exemple permis de démonter qu’entre novembre 2017 et septembre 2018, ce ne sont pas moins de 13.748 hectares de forêt (soit l’équivalent de 15.000 terrains de foot) qui ont été détruits dans la seule région cacaoyère du sud-ouest de la Côte d’Ivoire.

Les principales entreprises du secteur du chocolat et du cacao s’étaient pourtant montrées volontaires en 2017 en créant l’Initiative Cacao et Forêts (ICF). Cette dernière visait à stopper la déforestation et à rendre la production de cacao compatible avec la protection de l’environnement (fin de la surexploitation de terres et de la déforestation…) et des droits humains (interdiction du travail des enfants…).

“Or, depuis le lancement de l’ICF, le taux de déforestation s’est accru pour plus de la moitié des aires forestières inspectées en Côte d’Ivoire”, dénonce les membres de Mighty Earth. “Des cultivateurs surpris en train de défricher des forêts pour le cacao ont expliqué aux enquêteurs de Mighty Earth qu’ils n’étaient exposés à aucune sanction”.

L’ONG dénonce la politique de l’autruche du secteur du chocolat dont les principaux acteurs continuent de s’approvisionner en cacao auprès de fournisseurs qui contribuent à la destruction des dernières forêts d’Afrique de l’Ouest. La situation est d’autant plus dramatique que la déforestation menace l’équilibre de ces régions (hausse des températures, destruction des refuges pour éléphants et chimpanzés…).

Mighty Earth souligne cependant les progrès qui ont été accomplis à certains endroits. Il “est donc possible pour ces sociétés chocolatières et les autorités locales d’entreprendre des changements positifs”.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !