NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’hydrolienne Arcouest a été immergée au large des Côtes-d’Armor

L'hydrolienne Arcouest a été immergée au large des Côtes-d'Armor
Première d'une série de quatre, l'hydrolienne Arcouest dispose d'une capacité de production de 0,5 mégawatt (MW)

On commençait à s’impatienter. Prévue depuis de longues semaines mais différée à plusieurs reprises en raison de conditions météorologiques défavorables, l’installation de la première hydrolienne d’EDF a finalement eu lieu samedi au large de Paimpol et de l’île de Bréhat (Côtes-d’Armor).

Développée par le groupe irlandais OpenHydro avec le concours de DCNS, intitulée « l’Arcouest » et pesant huit cent-cinquante tonnes, cette hydrolienne de seize mètres de diamètre a été immergée à trente-cinq mètres de profondeur. Elle est la première d’une série de quatre turbines sous-marines. D’une puissance unitaire de 0,5 mégawatt (MW), celles-ci formeront un parc qui, si le calendrier est respecté, sera raccordé au réseau français à l’automne 2012 et « devrait pouvoir alimenter de deux mille à trois mille foyers », a précisé l’électricien dans un communiqué.

En attendant, l’Arcouest – qui, pour l’anecdote, a été baptisée par un prêtre (!) mercredi dernier – sera testée pendant plusieurs mois en vue de jauger son fonctionnement en conditions réelles. Elle sera ensuite ramenée à Brest (Finistère). « De là, on tirera un certain nombre d’enseignements pour adapter cette hydrolienne et la construction des trois autres machines », a indiqué Vincent Denby Wilkes, délégué régional Bretagne d’EDF, cité par nos confrères de l’AFP.


Choisi en 2008 (NDLR : les premières études ont débuté dès 2005), le site de Paimpol-Bréhat accueille depuis ce week-end une première mondiale, même si nos voisins anglais, écossais et irlandais – qui, « dans le choix des énergies marines, ont crée des pôles d’excellence » - « sont en avance sur nous », a reconnu le président socialiste du Conseil régional de Bretagne Jean-Yves Le Drian. « La France, et plus particulièrement la Bretagne, suit », a-t-il néanmoins assuré.

Porté par les pouvoirs publics locaux, soutenu par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et par le FEDER (Fonds européen de développement régional) et doté d’un budget de l’ordre de quarante millions d’euros, ce projet qui augure de nouvelles perspectives énergétiques, dans des eaux au très fort potentiel, a également fait l’objet d’une large et permanente concertation entre EDF, les élus locaux, les associations de protection de l’environnement et tous les acteurs de la mer. Ils sont unanimes.

Croisons les doigts d’autant plus fort pour que les résultats des premiers tests soient conformes à leurs espoirs.

Crédits photos : EMEC
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.pearltrees.com/askellek/energie-hydrolienne-eolienne/id6010174 Energie hydrolienne, éolienne sous-marine | Pearltrees

    [...] des océans : marémotrices, houlomotrices, hydroliennes L’hydrolienne Arcouest a été immergée au large des Côtes-d’Armor Première d'une série de quatre, l'hydrolienne Arcouest dispose d'une capacité de production de [...]

  • https://www.aftonbladet.se nyheter

    nyheter…

    [...]we came across a cool site which you may delight in. Take a look in case you want[...]…