CFC (Chlorofluorocarbones)

Appartenant à la même famille que les halogénoalcanes, les chlorofluorocarbones sont une sous-catégorie de gaz fluorés qui ont été massivement utilisés dans de nombreux secteurs industriels (la fabrication des mousses et des nettoyants industriels notamment) avant d’être interdits par de nombreux pays dans le cadre du Protocole de Montréal, pierre angulaire de la coopération internationale contre la destruction de la couche d’ozone. Bien que non-inflammables – et très peu coûteux à la fabrication, ce qui explique leur popularité jusque dans les années 1980 -, les CFC sont en effet vingt-mille fois plus destructeurs que les molécules de dioxyde de carbone (CO2). À cela s’ajoute leur lente dégradation dans l’atmosphère. Deux éléments qui expliquent pourquoi ils sont aujourd’hui persona non grata dans la plupart des pays.