NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Les Vietnamiens au chevet de la tortue sacrée du lac Hoan Kiem

Les Vietnamiens au chevet de la tortue sacrée du lac Hoan Kiem
Le lac Hoan Kiem (Vietnam) est devenu un lieu touristique très fréquenté mais aussi très pollué

Aperçue couverte de plaies béantes localisées sur la tête et les pattes, la tortue de Hoan Kiem (Rafetus leloii), une tortue géante à carapace molle, est aujourd’hui en grand danger dans le lac vietnamien qui lui a donné son nom. Il ne resterait plus aujourd’hui que quatre spécimens (en Chine et donc au Vietnam) de cette espèce considérée comme sacrée dans le pays. La légende veut qu’elle ait en effet aidé un roi vietnamien à repousser les Chinois il y a six siècles.

Des centaines de Vietnamiens travaillent actuellement jour et nuit pour nettoyer le lac, envahi de débris en tous genres. La tâche est colossale dans la mesure où ils doivent pomper de l’eau douce dans le lac pour la renouveler et rassembler des sacs de sable pour construire une île artificielle qui doit faire office d’« hôpital pour tortues ». Parallèlement un conseil a été créé et dix organismes gouvernementaux se sont eux aussi retroussés les manches.

Egalement surnommé « le lac de l’épée », le lac Hoan Kiem est situé dans le centre historique de Hanoï et est l’un des principaux points panoramiques de la capitale vietnamienne. Au fil du temps le site est malheureusement devenu un véritable dépotoir. De nombreux déchets plastiques, des briques et même du béton se sont amassés au fond des eaux usées ! Une situation écologique désastreuse qui, aux dires du scientifique vietnamien Ha Dinh Duc, met sérieusement en danger la tortue.

Celle-ci sera certainement capturée à l’aide d’un filet pour pouvoir la soigner. Même si personne ne connaît avec exactitude l’âge et le sexe de la tortue géante, elle pèserait selon les estimations des scientifiques environ deux cents kilos. La carapace, elle, mesurerait un peu moins de deux mètres de long et un peu plus de deux mètres de large, ce qui fait de la tortue géante à carapace molle un monstre sacré. Les Vietnamiens sont aujourd’hui mobilisés pour la sauver des « eaux de l’enfer ». Dommage qu’il ait fallu la voir mutilée pour en arriver là…

Crédit photo : wikimedia commons - haithanh
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • vtourisme

    C’est le propre de l’être humain, attendre toujours le pire pour intervenir…