NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Les cosmétiques pour bébé contiennent des produits dangereux

Un grand nombre de produits cosmétiques pour bébés (lingettes, laits nettoyants, shampoings…) contiennent des substances chimiques nuisibles et allergènes. C’est l’alarmante conclusion d’un rapport publié le 15 février par l’ONG Women in Europe for a Common Future (WECF). Les lingettes pour bébé, que beaucoup de parents utilisent quotidiennement, sont une fois de plus pointées du doigt pour leurs effets nocifs.

L’association WECF, en collaboration avec les autorités sanitaires de l’Union Européenne (comité scientifique pour la sécurité des consommateurs) et de France (Agence nationale de sécurité du médicament), a procédé à l’analyse de 341 articles de cosmétiques pour nourrissons vendus sur le territoire français. Les résultats ont de quoi faire peur : 299 de ces produits contiennent des ingrédients jugés à “risques élevés”.

L’ONG affirme que de la méthylisothiazolinone (un allergène par contact) est présent dans la composition de 19 produits (dont 7 lingettes). On trouve également du phénoxyéthanol (un conservateur qui aurait des effets toxiques sur la reproduction) dans quelques 54 produits (dont 26 lingettes). Enfin, la WECF s’inquiète de trouver du parfum dans 226 des produits analysés.

“Il y a des risques pour la reproduction avec les perturbateurs endocriniens, et puis les parfums peuvent déclencher des allergies ou sensibiliser l’enfant. Quant aux produits irritants, ils risquent de créer des irritations sur la peau. Plus on multiplie les produits, plus on multiplie les risques de synergies d’effets potentiels entre eux”, estime Elizabeth Ruffinengo, responsable santé environnement de WECF.

Toujours sur la base d’études scientifiques, l’ONG WECF affirme également avoir trouvé des traces de 4 ingrédients classés à “risques modérés” dans 181 produits testés. Il s’agit en outre d’huiles issues de la pétrochimie et de l’EDTA, un composé irritant très présent dans les produits moussants.

Les membres de l’association WECF indique que les produits contenant les substances les plus dangereuses se trouvent principalement dans les enseignes de de grande distribution, en parapharmacie et pharmacie. Mais elle indique également que les cosmétiques contenant du parfum peuvent également être vendus dans des magasins labélisés bio.

“Pour tous ces produits, il n’y a rien d’illégal. Quand on interpelle les fabricants là-dessus, ils répondent qu’ils respectent la réglementation. Le problème c’est que la réglementation est en retard par rapport aux connaissances scientifiques. Il y a des recommandations pour éviter ces produits, mais ils ne sont pas interdits”, explique Thomas Laurenceau, rédacteur en chef de 60 millions de consommateurs.

Face aux dangers potentiels mis en exergue par son étude, l’ONG WECF milite pour l’interdiction d’utiliser les 3 substances à “risques élevés” pour les cosmétiques destinés aux bébés. Elle plaide également pour la restriction d’usage concernant les substances classées à “risques modérés”.

En attendant que la législation évolue, il est demandé aux parents d’éviter tant que possible l’utilisation des parfums et des produits cosmétiques. Dans l’usage, ces produits sont facilement remplaçables par des savons à base d’huile végétale et d’eau.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.cmt875nttbchdjwx4wctve4656.com/ cmt875nttbchdjwx4wctve4656

    Title…

    [...]Here is a good Weblog You may Uncover Exciting that we Encourage You[...]…