NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Les cintres HANGER4LIFE, pratiques et écologiques

Grâce à leur structure modulable, les cintres HANGER4LIFE pourraient, si ils remplaçaient tous les cintres utilisés chaque année dans le monde, permettre d’éviter le rejet de 6,5 tonnes de carbone dans l’atmosphère

Entre les jupes confectionnées en coton aspergés d’insecticides et les maillots en matière synthétique, la plupart des armoires regorgent de vêtements peu respectueux de l’environnement. Plus surprenant les cintres sont aussi un facteur important de pollution. Chaque année, les accros à la mode en utiliseraient ainsi quarante milliards dans le monde, l’écrasante majorité étant vouée à prendre le chemin de la poubelle une fois cassés. Difficilement recyclables les cintres usagés voient en outre leur bilan écologique s’alourdir à cause des 0,16kg de carbone qu’ils rejettent individuellement lors de leur fabrication.

Ceux imaginés par Nick Lewis pourraient néanmoins apporter une touche d’écologie dans les garde-robes. Fabriqués à base de plastique ABS, cette gamme baptisée « HANGER4LIFE » est en effet neutre en carbone. Grâce à des méthodes de production plus efficaces, un outillage moins dense et des réductions d’emballages, son concepteur est parvenu à réduire de 40% les émissions de CO2 rejetées par la fabrication et la distribution de son produit et les émissions de GES restantes sont compensées via la plantation d’arbres.

Conçus dans un plastique très solide, les cintres HANG4LIFE s’adaptent à toutes les formes et à toutes les tailles de vêtements, qu’il s’agisse d’un pantalon, d’une robe ou d’un maillot. Et grâce à des crochets et à une structure extensible, ils conviennent aussi bien aux enfants qu’aux adultes, ce qui prolonge sensiblement leur durée de vie. « C’est une étape historique pour le secteur de la distribution de vêtements […]. Les HANGER4LIFE permettent d’économiser de l’argent et ouvrent la voie à un commerce de détail plus durable », a commenté Nick Lewis. Vu les avantages de ses cintres on peut en effet s’attendre à ce que d’autres fabricants s’inspirent de son inventivité.

Crédit photo : www.hanger4life.com
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • vaness

    On n’arrête pas le progrès !
    Je vais de ce pas leur faire une place dans mon dressing…

  • fred

    oh ! moi aussi j’en veux !
    pour accrocher mes robes d’été en coton bio ;-)

  • fanfan

    LOOOOOOL
    ça doit marcher aussi pour les costards blancs j’imagine

  • niko67

    Du plastique ABS, c’est propre ca ? En plus il y a une partie métallique donc 100% de chance que le cintre finisse en incinération en fin de vie…
    Rien d’innovant dans ce concept. Ou est la démarche d’éco-conception ??????