NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Les biberons au bisphénol A condamnés par l’Union Européenne

Les biberons au bisphénol A condamnés par l’Union Européenne
L’Union Européenne (UE) s’est finalement prononcée pour l’interdiction de la commercialisation de biberons contenant du bisphénol A

La Commission européenne a décidé d’interdire la production des biberons contenant le fameux composé chimique à partir de mars prochain et leur commercialisation à partir de juin 2011.

Reste que le combat qui oppose les partisans du principe de précaution et les industriels n’est pas prêt de s’achever et continue à faire couler beaucoup d’encre. La décision de l’UE, surprenante étant donné l’avis rendu début octobre par l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (AESA), sera à n’en pas douter elle aussi abondamment commentée.

Commissaire européen chargé de la santé et de la consommation, John Dalli l’a qualifiée de « bonne nouvelle pour les consommateurs et les parents européens ». « De nouvelles études ont montré que le bisphénol A (BPA) pourrait avoir un effet sur le développement du corps humain, la réponse immunitaire ou le développement des fumeurs », a-t-il précisé.

Le Parlement européen, lui, s’était déjà prononcé en juin dernier pour une interdiction. De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé il y a quelques jours à peine que les mesures de précaution envisagées était « prématurées » et mis en avant le faible taux de bisphénol A dans le corps humain.

Rappelons que la plupart des biberons commercialisés contiennent cet élément chimique. On le retrouve aussi dans la plupart des emballages alimentaires, les amalgames dentaires, les bombonnes d’eau rechargeables, les bouteilles en plastique ou encore les CD.

La vente des biberons au BPA, elle, sera interdite dans nos frontières à compter du 1er janvier prochain mais sa proscription totale n’est pas encore acquise. La donne pourrait cependant changer avec l’opposition de l’UE, qui pourrait donner lieu à un effet domino sur tout le Vieux Continent. L’issue rêvée pour les nombreux adversaires du composé chimique.

Crédit photo : flickr- nerissa’s ring
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !