NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Les Amis de la Terre publient un guide des éco-matériaux pour les logements sociaux

Les Amis de la Terre publient un guide des éco-matériaux pour les logements sociaux
Déjà auteurs d’un « Guide à destination des collectivités territoriales : développer les filières courtes d'écomatériaux », les Amis de la Terre publient un guide des éco-matériaux destinés aux logements sociaux

À l’idée d’habitat social sont souvent associées des images de « tour sans vie », de « cages à lapin », de « monstres de béton », on en passe et des pires. Une représentation combattue par les Amis de la Terre, qui publient un guide sur l’intégration des éco-matériaux dans les constructions et rénovations de logements sociaux et proposent de nombreuses alternatives durables aux habitats traditionnels peu respectueux de l’environnement.

L’éco-matériau est un élément de construction fabriqué et mis en œuvre avec le plus faible taux d’énergie possible, afin de réduire au maximum l’impact environnemental. Améliorer son confort, préserver l’environnement, garantir qualité sanitaire, longévité et durabilité, économiser l’énergie : l’éco-construction offre un large éventail de possibilités.  Reste que malgré tous ces atouts, par manque de temps et d’informations, l’architecture green est encore peu accessible au public. « Via l’utilisation des écomatériaux, on développe pourtant une offre de logements sains et confortables pour les habitants et on participe à la baisse des charges de flux des foyers », souligne Martine Laplante, présidente des Amis de la Terre.

L’habitat vert ne doit exclure personne

A travers sa petite bible de l’éco-matériau, l’ONG cherche à atteindre le plus large public possible. Car loin d’être une simple marotte de designers « ruraux », la construction durable s’inscrit dans un véritable projet de « Qualité Environnementale ». Depuis sa naissance dans les années 60, l’éco-construction vise une intégration respectueuse de l’environnement, en usant de ressources saines et locales, tout en favorisant les liens sociaux.

Il ne devrait d’ailleurs pas y avoir de discrimination en matière d’habitat vert : « l’habitat écologique doit être accessible à tous et non plus être un privilège des plus riches si nous voulons qu’il soit une solution réelle face aux crises environnementales et sociales. Pour cela, les organismes de logement social ont un rôle à jouer ! », estime Cyrielle den Hartigh, chargée de campagne Habitat écologique pour l’association. S’ils sont encore assez marginalisés, les matériaux naturels ont cependant déjà prouvé leur efficacité. Un jour peut-être, bois, bambou et lin remplaceront béton et parpaing. Il faudra pour cela que certaines mentalités évoluent. Rapidement.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !