NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’équipe « Climat-drone », grande gagnante du Challenge Green TIC Campus 2012

L'équipe « Climat-drone », grande gagnante du Challenge Green TIC Campus 2012
Ouvert aux étudiants, le Challenge Green TIC Campus récompense des projets qui s'engagent pour des campus universitaires plus « verts », en s'appuyant sur les technologies de l'information et de la communication ainsi que sur le développement durable

Composée d’étudiants de l’université Montpellier II (Hérault), l’équipe « Climat-drone » a raflé trois prix lors de la finale de la troisième édition du Challenge Green TIC Campus, qui s’est déroulée vendredi dernier à Paris.

Vendredi 4 mai, 14 heures. La tour SFR située sur le parvis de La Défense (Hauts-de-Seine) accueille la finale du Challenge Green TIC Campus, un concours destiné aux étudiants et qui ambitionne d’associer les nouvelles technologies de l’information et de la communication aux enjeux du développement durable, la finalité étant de valoriser les campus universitaires engagés pour la protection de l’environnement. Dans l’auditorium, un public majoritairement constitué de jeunes confortablement installés dans des fauteuils verts s’agite.

Parmi la foule, étudiants, parents et enseignants sont venus soutenir les candidats qui de, leur côté, révisent consciencieusement la présentation de leur projet. Et pour cause : l’équipe lauréate du Grand Prix bénéficiera d’une subvention de 10 000 euros pour développer son initiative à l’échelle de son université avec le soutien de la fondation Fondaterra. Pour concourir, ces projets doivent promouvoir des pratiques universitaires éco-responsables et respecter les trois piliers du développement durable en affichant une ambition économique, sociale et environnementale.

« Le Challenge Green TIC Campus nous permet de montrer l’innovation dont les jeunes font preuve et de comprendre comment les éco-campus peuvent être des démonstrateurs au sein des collectivités territoriales », explique la présidente de Fondaterra et co-fondatrice du concours Sylvie Faucheux. Malgré l’ambiance bon enfant, les jeunes talents sont stressés à l’idée de se présenter devant un jury qualifié et dirigé par le PDG du Conseil d’administration de l’établissement public de Paris-Saclay (Essonne), Pierre Veltz.

Pour sa troisième édition, le Green TIC Campus a pris de l’ampleur et a réuni soixante équipes. Six d’entre elles réparties en trois catégories ont été sélectionnées pour la finale, après un premier « choix particulièrement ardu ». Pour convaincre le jury, les étudiants doivent respecter des règles strictes qui se veulent à la hauteur de ce qui les attendra sur le marché du travail. Sept minutes leur sont ainsi imparties pour présenter leur projet, avant un exercice de questions-réponses de cinq minutes.

L'équipe « Climat-drone » a raflé trois récompenses lors de la finale du Challenge Green TIC Campus

Un drone pour lutter contre le réchauffement climatique

A charge ensuite pour le jury de désigner les gagnants de l’édition 2012. Composée d’étudiants venus de Montpellier, l’équipe « Climat-drone », qui propose d’allier la technologie des drones à celle des mesures thermiques pour repérer les déperditions d’énergie des bâtiments, a remporté le Grand Prix. L’idée des apprentis ingénieurs : « mettre les TIC au service de l’environnement » en participant « au diagnostic thermique des bâtiments pour prioriser les travaux de rénovation d’une université » afin de réaliser des économies énergétiques et financières.

Également lauréate dans les catégories « Gestion environnementale du campus » et « Coup de cœur du public », l’équipe héraultaise souligne que, ce faisant, le « Climat-drone » participe à la lutte contre le réchauffement climatique, via l’atténuation de l’effet d’îlot thermique urbain. L’utilisation d’un drone équipé d’une caméra infrarouge et de capteurs thermiques permet en outre d’accéder aux zones les plus impraticables et de recueillir des données très précises, tout en diminuant l’investissement et les coûts de fonctionnement. Soulignons aussi la capacité de l’engin à reproduire exactement le même trajet, ce qui facilite les comparaisons à quelques jours d’intervalle.

Si elles n’ont pas remporté le Grand Prix, deux autres équipes issues de l’Institut français de l’urbanisme et désignées dans les catégories « Vie étudiante et sensibilisation » et « Ancrage territorial du campus » ont, elles, gagné des voyages d’étude. Dans le but de « rendre les campus plus intelligents et intelligibles », Casimir, Antonin et Jean ont imaginé « Camplus », une application composée d’une carte numérique et qui permet de se repérer, de se déplacer et d’accéder aux différentes ressources de l’université. Et parce qu’« un campus mieux géré est un campus plus durable », les étudiants ont ajouté à cette webcartographie destinée aux ordinateurs, aux smartphones et aux tablettes le « Spacetag », qui « permet aux usagers de commenter la vie du campus » en signalant par exemple un robinet qui fuit ou encore une lumière inutilement allumée.

De son côté, l’équipe « Campus mutual » souhaite lancer une plate-forme Internet qui servirait de « lien entre l’usager et son environnement ». Le projet prend lui aussi la forme d’une webcartographie visant notamment à rendre la mobilité des étudiants plus durable, à travers la création de cartes thématiques et l’installation d’un mobilier urbain tel que des attaches pour vélos.

Trois autres équipes, « Tic-Troc », qui propose de « lancer le troc numérique » en imaginant « une plate-forme d’échange de biens et surtout de services entre les étudiants », « Démocratie durable », qui ambitionne de créer un site web afin de permettre aux étudiants de faire des propositions en matière de développement durable, et « Ecofest », « le label des événements éco-responsables », sont de leur côté reparties du Challenge Green TIC Campus les mains vides, mais enrichies par cette nouvelle expérience.

« Au-delà des 10 000 euros, le Green TIC Campus est aussi un gage de qualité pour nous qui voulons être reconnus par le ministère de l’Ecologie », expliquent les étudiants du projet « Ecofest », membres de l’Institut d’études politiques de Lyon (Rhône). Pour eux aussi, ce concours a été bénéfique à plus d’un titre.

Crédits photos : DR
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.pearltrees.com/t/societe-green/green-cities/id3245586 Green Cities | Pearltrees

    [...] Cities < Société Green Get flash to fully experience Pearltrees L’équipe « Climat-drone », grande gagnante du Challenge Green TIC Campus 2012 Ouvert aux étudiants, le Challenge Green TIC Campus récompense des projets qui s'engagent pour [...]