NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’énergie solaire en plein boom au Japon

Les projets dans le domaine des énergies propres et renouvelables fleurissent au Japon dans ce que l’on pourrait appeler l’ère post Fukushima. En effet l’accident nucléaire a traumatisé le monde entier et a fortiori le peuple japonais et son gouvernement a pris les mesures nécessaire pour favoriser le développement des énergies propres.

Le tremblement de terre du vendredi 11 mars 2011 et l’accident nucléaire de Fukushima qui a suivi ont laissé des traces indélébiles au pays du soleil levant. De nombreux projets voient le jour, grâce au soutien des mesures gouvernementales, avec la même finalité : remplacer les centrales nucléaires. Cinquante centrales nucléaires ont ainsi été au moins temporairement fermées et seulement deux rouvertes depuis.

Il y a deux mois, nous nous faisions l’écho d’un projet de construction de 21 centrales géothermiques à moyen terme sur le  territoire japonais, permettrait de doubler la capacité installée actuelle de cette énergie. De son côté l’énergie solaire n’est pas en reste, avec 7,4 gigawatts déjà installés. Un tarif de rachat a été fixé par le gouvernement, permettant ainsi aux producteurs d’énergie solaire de revendre leur électricité aux grandes compagnies de distribution d’électricité à un prix fixé pour les vingt prochaines années, ce qui favorise l’augmentation de la capacité installée et la création de nombreuses start-ups dans le domaine.

Cette explosion du solaire japonais pose néanmoins la question du coût pour le consommateur final, dans un pays où à l’époque du tout nucléaire l’énergie était déjà parmi les plus chères du monde. Mais ne vaut-il pas mieux payer un peu plus cher et par la même occasion dormir tranquille? Le Japon semble avoir fait son choix.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !