NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le vent va souffler sur l’Egypte

Le vent va souffler sur l’Egypte
Le projet de l'Egypte : 12% d'énergie éolienne d'ici 5 ans

Quand l’Egypte parle d’éolien, elle voit les choses en grand. Le Caire aspire en effet à ce que 12% de son énergie soit produite grâce à la force du vent à l’horizon 2015. Un objectif réalisable à condition d’une aide internationale appuyée. Ça tombe bien : l’Union européenne (UE), l’Espagne, les banques allemandes et le Japon sont disposés à prêter main forte aux autorités égyptiennes. Du coup l’appel d’offres pour les parcs éoliens sera lancé en cours d’année.

D’une manière générale les dirigeants souhaitent renouveler en profondeur (et verdir) le système énergétique égyptien, souvent sujet à des coupures et à des défaillances. Une centrale à énergie solaire est par ailleurs en construction. Le pétrole exploité par l’Egypte, lui, est en passe de s’épuiser, or il n’est pas question que le pays perde de son attrait énergétique.

La demande intérieure est de surcroît en constante augmentation et l’Egypte est le pays le plus peuplé d’Afrique du Nord. Les parcs éoliens sont prévus pour être installés dans le Golfe de Suez. Le spectre d’une pénurie des énergies fossiles à venir a amené les pouvoirs publics à réagir. L’exception au sein d’une Afrique encore très loin d’exploiter son fabuleux potentiel « vert ».

Crédit photo : flickr - toutoune25
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !