NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le sac plastique désormais banni des supermarchés en Thaïlande

Dans un pays dont la population approche des 70 millions d’habitants, et où le plastique est un véritable fléau, il n’y a pas de petits gestes pour l’environnement. C’est donc une véritable avancée pour la protection de la nature que vient de favoriser une dizaine de supermarchés thaïlandais. Depuis le 1er janvier, ils ont décidé de ne plus distribuer des sacs en plastique à leurs clients.

Il faut dire que la pollution au plastique est un véritable problème en Thaïlande. De la caisse du supermarché au café du coin en passant par la nourriture à emporter, les emballages plastiques à usage unique sont légion dans le quotidien du citoyen thaïlandais. On estime d’ailleurs que ce dernier “consommerait” chaque jour huit sacs plastiques… qui se retrouvent systématiquement dans les égouts ou envahissent les décharges.

La Thaïlande, pays situé en Asie du Sud-Est ouvert sur l’océan, est ainsi devenue le sixième plus important contributeur mondial à la pollution des océans. C’est d’ailleurs la mort d’un bébé dugong victime d’une infection aggravée par les déchets plastiques trouvés dans son estomac, qui a poussé la société thaïlandaise à réfléchir sur sa consommation excessive de matière plastique.

Cette réflexion a donc poussé une dizaine d’enseignes de supermarchés et de supérettes à prendre un engagement symbolique en ce début de décennie : stopper la distribution gratuite de sacs en plastique à ses clients. Des sacs en tissu réutilisables sont proposés à la place contre quelques centimes.

Cette décision a bien évidemment été saluée par les organismes de protection de la nature comme l’ONG Greenpeace. Mais ce “bon début” ne permettra cependant pas de résoudre la question de la gestion des déchets, particulièrement problématique en Thaïlande.

“Interdire les sacs plastique n’est pas suffisant pour résoudre la crise du plastique dans le pays. Ce qu’il faut, c’est mettre un terme à la culture du jetable, explique en effet Pichmol Rugrod, membres actif de Greenpeace Thaïlande.

Il faut également souligner que les sacs en tissu ne sont pas entièrement inoffensifs pour l’environnement. Des particules microscopiques de plastique entrent en effet dans leur composition afin de les rendre plus solides.

“Ces micro-plastiques créent un autre problème : quand on les jette, les produits chimiques qu’ils contiennent finissent par se déposer dans les sols”, précise Pichmol.

Alors que les chaînes de télévision commencent à flouter les sacs en plastique à l’écran (comme c’est déjà le cas pour les cigarettes, l’alcool ou la nudité), le gouvernement thaïlandais a annoncé son intention d’interdire totalement l’usage des sacs à usage unique d’ici l’horizon 2022.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !