NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le réchauffement climatique peut-il mener à une nouvelle guerre froide en Arctique ?

Le réchauffement climatique peut-il mener à une nouvelle guerre froide en Arctique ?
Cinq pays se disputent le territoire en Arctique

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Si le réchauffement climatique a des répercussions négatives sur de nombreuses populations, la fonte des glaces qu’il engendre en Arctique sert les intérêts de certaines puissances de ce monde et attise les convoitises de nombreuses entreprises d’exploitation de ressources naturelles

Un homme en combinaison et scaphandre qui plante un drapeau sur une terre encore vierge, ça vous dit quelque chose? On pense bien sûr à la bannière étoilée, piquée dans le sol poussiéreux de la Lune, qui a définitivement scellé la course à l’espace, ce chapitre clé de la Guerre Froide entre les Etats-Unis et l’Union Soviétique. Et voilà que trente-huit ans plus tard, le scénario s’est reproduit, cette fois à l’avantage de la Russie… En 2007, l’explorateur Artur Chilingarov a ainsi planté le drapeau de son pays 13 000 pieds sous terre, au fond de l’océan Arctique. A 4 000 mètres sous le pôle Nord, le gouvernement russe a délivré un message on ne peut plus clair. « Nous devons prouver que le pôle Nord est l’extension du plateau de la Russie », a fait savoir l’explorateur après sa “mission”.

De quoi réveiller les quatre autres pays bordant l’Arctique (la Norvège, le Canada, le Danemark avec le Groenland et les Etats-Unis), qui revendiquent eux aussi un territoire dans cette région. Tout comme lors de la Guerre Froide, la bataille est avant tout diplomatique, avec en l’occurrence des demandes de prolongement de territoire via la Convention des Nations unies sur le droit à la mer.

Il faut dire que l’enjeu est de taille, la fonte des glaces en Arctique ouvrant la voie non seulement à un passage fluvial commercial avantageux mais aussi – et surtout – à l’exploration de ressources précieuses, notamment le pétrole et certains minéraux rares. « Pour l’instant, les disputes dans le nord ont été gérées pacifiquement, mais le réchauffement climatique pourrait altérer l’équilibre dans les prochaines années dans cette course à la tentation d’exploitation de ressources naturelles plus accessibles », a prédit l’amiral James Stavridis,  commandant suprême des forces alliées de l’OTAN en Europe et qui sait donc de quoi il parle.

réchauffement climatique : une nouvelle guerre froide en arctique ?

La Chine aux aguets

Chaque Etat avance ses pions l’un après l’autre. Il y a quelques mois par exemple, les Etats-Unis ont envoyé deux sous-marins nucléaire « en patrouille » à 240 kilomètres au nord de la Baie de Prudhoe, en Alaska. La Russie, elle, a intensifié ses tests de missiles dans la région tandis que la Norvège déplaçait l’une de ses bases militaires plus au nord.

Cette « ruée vers l’or blanc » ne se limite cependant pas aux cinq pays précités qui voient en l’Arctique un territoire « légitime ». La Chine revendique en effet elle aussi avoir sa part du gâteau et lorgne sur le Groenland,  espérant pouvoir profiter entre autres des ressources minérales rares qui servent principalement à la confection d’appareils high-tech comme les téléphones portables.

Certains analystes tablent de leur côté sur des coopérations « positives », notamment entre la Norvège et la Russie, qui ont il est vrai su trouver un terrain d’entente sur une frontière divisant la mer de Barents. Une avancée diplomatique qui ne rassure toutefois pas tout le monde, en particulier les dirigeants Inuits, inquiets du renforcement des dispositifs militaires. Sans compter que cette nouvelle distribution des cartes ne pourra qu’être néfaste pour la biodiversité de région, déjà très fragilisée et qui le sera sans doute davantage encore si les acteurs de cette nouvelle saga ne prennent pas les mesures adéquates pour la protéger.

Crédits photos : flickr - U.S. Geological Survey / fotopedia - kaet44
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    Bien sur… Surenchérissons sur le sort de la planète. Et quand les glaces auront fondu et que les grands de ce monde se seront tout appropriés, la partie sera finie !
    Bravo !

  • lilou

    Leur attitude est ridicule !

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/generale/id3341602 Générale by zegreenweb – Pearltrees

    [...] Le réchauffement climatique peut-il mener à une nouvelle guerre froide en Arctique ? | zegreenweb [...]