NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le réaménagement des voies sur berge se précise

Le réaménagement des voies sur berge se précise
Le projet d'aménagement des voies sur berges compte maintenant trois arrondissements supplémentaires, les XIIe, XIIIe et XVe

Le projet de la Mairie de Paris de rendre les voies sur berges aux piétons avance. Les travaux envisagés par la municipalité pour reverdir cette partie de la capitale ont fait l’objet d’un sondage IFOP dont il ressort que 71 % des Parisiens y souscrivent. Cette enquête faisait partie de la deuxième phase du projet, qui consistait à s’enquérir de l’avis des populations concernées. Première adjointe au maire de Paris – et en charge de l’aménagement des berges – , Anne Hidalgo (PS) souhaite désormais passer à la préparation des travaux, censés débuter en 2012.

Piqûre de rappel : les quais seront interdits aux voitures entre les ponts de l’Alma et de Solférino, sur la rive gauche. Un allègement du trafic, pour ne pas complètement saturer la circulation à l’intérieur de Paris, est envisagé de l’autre côté de la Seine. Forte du soutien des habitants, la Mairie prévoit désormais d’intégrer les XIIe, XIIIe et XVe à son projet et envisage même, outre davantage de zones de promenade pour les piétons, une piscine sur la Seine.

La Préfecture de Police de Paris et les monuments historiques émettent toutefois des réserves sur la validité à long terme de ce chantier, de même que les automobilistes, qui sont 57 % à y être opposés. Selon certaines études, alléger la circulation sur les berges rallongerait en effet les trajets de six minutes en moyenne.

A noter enfin que la Mairie de Paris a revu les coûts à la baisse : de 40 millions d’euros le budget alloué au projet s’élève maintenant à 35 millions d’euros. Les investissements consacrés à l’entretien s’élèveraient en revanche à cinq millions d’euros annuels, soit trois de plus que ce que la municipalité avait initialement prévu.

Le Conseil  de Paris doit trancher les 7 et 8 février prochains, mais c’est d’ores et déjà une certitude : le réaménagement des voies sur berges, s’il venait à être approuvé, fera couler beaucoup d’encre.

Crédit photo : Mairie de Paris
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • greenauto

    Quel non-sens : fermer les voies sur berges pour engluer Paris dans encore un peu plus d’embouteillages…
    Il est bien dommage que la majorité des parisiens ne circule pas en voiture…
    Ils comprendront peut-être quand leurs poumons seront emplis de cette pollution supplémentaire haut dessus des berges