NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le plus vieux parc d’Afrique rouvre ses portes au public

Voilà neuf mois que le plus ancien parc national d’Afrique était fermé depuis que plusieurs incidents meurtriers s’y étaient déroulés. Mais cette fermeture imposée par les autorités gouvernementales est désormais terminée : fort d’un audit qui a permis de mesurer la pertinence de ses mesures de sécurité, le parc national des Virunga, dans l’Est de la République démocratique du Congo, est rouvert aux touristes depuis mi-février.

“La sécurité du Parc national des Virunga a été soumise à un audit mené par un organisme internationalement respecté et les rapports ont indiqué que tous les indicateurs sécuritaires sont bons”, s’est félicité Emmanuel De Mérode, directeur du parc.

Une annonce qui n’a pas manqué de susciter l’enthousiasme du ministre provincial de l’Environnement du Nord-Kivu, Olivier Kamusinzi. Ce dernier c’est en effet félicité que la paix soit revenue dans cette partie du Congo et a tenu à assurer que la sécurité était garantie dans le parc national des Virunga.

“Dans un premier temps, deux sites sont ouverts, celui du volcan de Nyiragongo et le site de Kibumba des gorilles de montagne. Deux groupes de touristes sont déjà sur le site de Nyiragongo, a d’ailleurs précisé M. Kamusinzi.

Le parc a fermé ses portes en mai 2018 après la mort d’un ranger et l’enlèvement de trois personnes (dont deux touristes britanniques). Entre le 9 avril et le 21 mai, ce ne sont pas moins 9 personnes qui ont trouvé la mort lors d’attaques d’hommes armés non identifiés.

Selon un bilan établi en juin dernier, le parc national des Virunga a enregistré quelques 176 personnes tuées au cours de ces 20 dernières années. En 2014, le directeur Emmanuel de Mérode a réchappé de peu à une attaque qui aurait pu lui coûter la vie.

Les montagnes des Virunga sont une chaîne volcanique située le long de la frontière nord du Rwanda, de la République démocratique du Congo et de l’Ouganda. Ces 7.800 kilomètres carrés sont le fief de nombreuses milices et groupes armés. La situation est d’autant plus préjudiciable que le parc national des Virunga abrite une faune et une flore particulièrement riches, et notamment des espèces menacées comme le gorille des montagnes.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !