NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le Parlement européen demande des actions concrètes pour réduire le gaspillage alimentaire

Le Parlement européen demande des actions concrètes pour réduire le gaspillage alimentaire
Selon la Commission Européenne, le gaspillage alimentaire, qui représente déjà près de 50% de la production alimentaire au sein de l’UE, pourrait encore augmenter de 40% d’ici 2020

Le Parlement européen a fait appel à la Commission et aux Etats membres pour instaurer des mesures nationales et communes afin de réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2025.

On a beau nous apprendre dès notre plus jeune âge à finir notre assiette, le gaspillage alimentaire demeure un véritable fléau. Selon un rapport de la FAO (Food and Agriculture Organization), les populations mondiales produiraient jusqu’à 1,3 milliard de tonnes de déchets alimentaires chaque année. Avec, sans surprise, les pays les plus développés comme principaux responsables de cette incroyable gabegie… De fait, l’étude onusienne a calculé que les consommateurs européens et nord-américains gâchent entre 95 et 115 kilogrammes de nourriture par an, contre seulement 6 à 11 kilogrammes en Afrique sub-saharienne et en Asie du sud et du sud-est.

« Près de 50 % d’aliments sains sont gaspillés chaque année dans l’Union Européenne (UE) par les ménages, les supermarchés, les restaurants et la chaîne alimentaire », déplore de son côté le Parlement européen, pour qui il est désormais grand temps d’agir. L’organe parlementaire a en effet adopté jeudi dernier une résolution enjoignant Bruxelles et les Etats membres à prendre des mesures concrètes pour réduire le gaspillage alimentaire de moitié sur le Vieux Continent à l’horizon 2025.

Soulignant « l’urgence » de la situation, la résolution s’appuie sur une étude publiée par la Commission pour annoncer que « si rien n’est fait, le gaspillage alimentaire augmentera de 40 % d’ici 2020 ». Une hausse inacceptable sachant que « les montagnes de nourriture non consommée contribuent fortement au réchauffement climatique », ont rappelé les eurodéputés, sans compter que « 79 millions de citoyens vivent en-dessous du seuil de pauvreté et que 16 millions dépendent de l’aide alimentaire d’œuvres de charité », poursuit le texte adopté jeudi.

« Il s’agit d’un problème éthique, mais également économique et social, avec d’énormes implications sur l’environnement », a résumé le rapporteur italien Salvatore Caronna au Parlement européen. Un problème face auquel il existe pourtant des solutions viables, comme redistribuer les invendus aux plus démunis comme le suggère, entre autres, la résolution parlementaire.

Parmi les autres propositions émises par le Parlement, citons également la création de « cours d’éducation alimentaire », l’intronisation de 2014 comme « Année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire », l’augmentation du nombre de tailles d’emballages pour que l’offre soit plus appropriée aux besoins de chacun ou encore des mesures destinées à privilégier les produits locaux afin d’éviter des pertes dues aux transports.

Des dispositions qui semblent loin d’être inaccessibles et qui pourraient largement contribuer à une nette réduction du gaspillage alimentaire. Ne reste plus qu’à attendre l’aval de Bruxelles et des gouvernements européens.

Crédits photos : flickr – sporkist / jbloom
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.scoop.it/t/moune-poli/p/1044376056/le-parlement-europeen-demande-des-actions-concretes-pour-reduire-le-gaspillage-alimentaire Le Parlement européen demande des actions concrètes pour réduire le gaspillage alimentaire | Moune Poli | Scoop.it

    [...] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } http://www.zegreenweb.com – Today, 2:13 [...]