NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le nouvel A320 « vert » fait déjà un carton

Le nouvel A320 « vert » fait déjà un carton
La compagnie indienne low cost IndiGo vient de passer une commande record de cent cinquante A320 NEO

C’est une version « écolo » du célèbre bimoteur d’Airbus. Même « allure » – à quelques petits détails près qui échapperont sans doute au commun des passagers – mais une nouvelle motorisation et surtout une consommation de kérosène 15 % inférieure à celle des précédentes versions.

N’ayons pas peur des mots : les A320 « NEO » (pour « New Engine Option ») se vendent actuellement comme des petits pains, ce qui ne fera qu’attiser la vieille rivalité entre le constructeur européen et son concurrent de toujours Boeing. Un contrat faramineux a été signé le 11 janvier dernier entre l’avionneur et la compagnie indienne low cost IndiGo, laquelle doit se faire livrer quelque cent cinquante appareils pour quintupler sa flotte et, à titre anecdotique, faire son entrée dans le Livre Guinness des records. Coût de cet accord ? Quinze milliards six cents millions de dollars, soit environ onze milliards sept cent trente millions d’euros (!) IndiGo marchera-t-elle sur les traces de British Airways, Lufthansa et Qantas, qui ambitionnent toutes trois, à terme, de remplir les réservoirs de l’ensemble de leurs avions avec du carburant alternatif ? Ce serait en tout cas de bon aloi, étant donné l’afflux supplémentaire d’aéronefs et plus largement la hausse spectaculaire du trafic aérien prédite par l’ensemble des experts…

Opérationnel à compter de 2016, le nouvel A320 devrait générer une économie de l’ordre d’un million quatre cent mille litres de kérosène par appareil par an et une réduction annuelle non moins négligeable de l’ordre de trois mille six cents tonnes de CO2. Un gain environnemental qui a semble-t-il également convaincu la compagnie Virgin America, branche « US » de la Virgin Atlantic créée par le bigarré milliardaire britannique Richard Branson, véritable père spirituel du très pollueur tourisme spatialet qui s’est aussi mis en tête de verdir le transport maritime mondial. Elle a en effet commandé soixante A320 NEO le 29 décembre dernier, ce qui a permis à Airbus de damer le pion in extremis à son rival de Seattle (Etats-Unis) pour le bilan 2010.

Le directeur commercial du constructeur continental John Leahy a estimé que 2011 serait l’année de NEO. Au train où vont les choses c’est plutôt bien parti.

Crédit photo : Wikimedia Commons - Northside
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !