NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le gorille du Congo menacé d’extinction

Le gorille du Congo menacé d’extinction
Selon les estimations, 90% des singes infestés par le virus Ebola risquent de mourir prochainement

L’avenir des gorilles s’annonce des plus sombres. Selon une étude, cette espèce pourrait en effet disparaître du Congo dans les quinze années à venir.

Un rapport publié en 2002 par le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’environnement) et Interpole avait déjà estimé que seulement 10% des gorilles survivraient d’ici à 2030. Cette estimation semble aujourd’hui trop optimiste. Devant l’aggravation de la situation, ces deux organismes ont lancé un cri d’alarme le 24 mars dernier. « Nous craignons aujourd’hui que la majeure partie des gorilles disparaissent dans peut-être quinze ans », a ainsi déclaré Christian Nellemann, membre du PNUE. Et d’ajouter : « Ces gorilles disparaissent plus vite que nous ne pouvons mobiliser des ressources pour les sauver ».

Le gorille chassé pour sa viande

Une fois de plus, les activités humaines seraient néfastes à la survie de l’espèce. Commerce du bois, agriculture intensive ou encore exploitations minières provoqueraient une importante déforestation et donc la destruction de l’habitat des gorilles. Mais il y a plus grave : Achim Steiner, directeur exécutif du PNUE, a mis en avant la responsabilité de la guerre civile à l’est du pays dans l’extinction des gorilles. Le conflit entraînant aussi moins de contrôles, les braconniers en profitent pour les chasser puis écoulent la viande de singe dans des camps de réfugiés. Last but not least, le dernier rapport du PNUE a estimé que l’accroissement démographie et le virus Ebola jouaient eux aussi un rôle dans la décimation du plus grand singe d’Afrique.

L’arrêt de la déforestation, une nouvelle législation contre le braconnage et le rétablissement de la paix pourraient d’après les Nations Unies permettre de protéger le gorille du Congo. Tout cela semble cependant bien plus facile à dire qu’à faire. Ces dernières années, environ 190 gardes forestiers du parc national des Virunga ont ainsi été tués en tentant de faire travail.

Des mesures s’imposent en tout cas pour que les gorilles ne rejoignent pas la longue liste des espèces disparues.

Flickr - nailbender
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !