NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Le « bio » made in China

Le « bio » made in China
Salade des quatre saisons. A faire pousser soi-même. Sans engrais chimiques, sans pesticides». Des plants de salade organique, « made in china »

Troisième puissance économique mondiale, la Chine est aussi un grand du « bio » qui part à la conquête des marchés et des consommateurs.

Les produits « bios » ont désormais le vent en poupe, comme en témoignent les dernières évaluations qui font toutes état d’une augmentation de leur consommation à l’échelle mondiale.

Des scandales agro-alimentaires ont certes entaché l’image de l’alimentation « verte », mais globalement l’appellation « bio » semble convaincre les clients des supermarchés. Les produits issus de l’agriculture biologique font il est vrai l’objet de nombreux contrôles.

La prudence doit toutefois être de rigueur en ce qui concerne les importations, car qui dit importation peut dire contrôles moins fiables, éventuels problèmes de traçabilité, conditions de transport incertaines et certifications suspicieuses.

Une croissance fulgurante

L’agriculture biologique a beau être un phénomène relativement récent en Asie, l’Empire du Milieu est aujourd’hui le deuxième plus gros producteur du monde après l’Australie. La croissance de ce secteur a été époustouflante depuis 2000 dans la mesure où la Chine n’occupait alors que la 45e place du classement international.

Elle dispose depuis 2005 d’un standard bio national inspiré du système européen avec une soixantaine d’organismes certificateurs.

Les produits exportés sont ainsi certifiés par des organismes de contrôle et de certification internationaux comme Ecocert. Il existe en outre une filiale locale du groupe, Ecocert Chine, qui garantit la fiabilité de la production biologique selon les réglementations nationales spécifiques et qui jouit également d’une crédibilité internationale.

En France le même organisme, et d’autres en parallèle, effectuent un deuxième contrôle des produits biologiques importés de Chine. Ceux-ci font enfin l’objet d’un contrôle administratif de la part du Ministère de l’Agriculture. Une fois les critères français validés, les marchandises obtiennent alors le label officiel « AB » ou la feuille verte aux douze étoiles du nouveau label européen bio.

Un avenir « à la chinoise »

Mais ce qui est certifié « bio » n’est pas forcément respectueux de l’environnement. Importer des produits depuis la Chine suppose en effet un impact écologique non négligeable, et choisir des aliments qui ont été produits à l’autre bout du monde n’est pas une démarche complètement éco-responsable.

D’où la naissance en 2006 aux États-Unis d’un groupe de consommateurs, les locavores, qui militent pour la consommation de produits locaux, c’est-à-dire cultivés dans un rayon de 160km. Consommer « bio » au détriment de la qualité de l’air et de la couche d’ozone pourrait en effet paraître antinomique. Des études ont néanmoins montré que, dans certains cas, l’importation de produits issus de l’agriculture biologique avait un impact moindre sur l’environnement que la consommation de produits localement cultivés mais issus d’une agriculture traditionnelle.

La Chine exporte essentiellement des arachides, des haricots, du maïs, du riz, du soja, du sorgho et du thé vert « bios ». Surtout, elle est devenue en quelques années une grande nation « bioagricole », alors même qu’elle s’est mise à l’agriculture biologique plus tard que les pays européens.

L’Empire du Milieu n’a cependant pas échappé à différents épisodes de scandales alimentaires. Il doit en fait encore gagner la confiance des consommateurs occidentaux pour prétendre à une habilitation écologique dans l’imaginaire collectif.

Incontestablement, le pays a aujourd’hui compris les perspectives, aussi bien économiques qu’environnementales, qui découlent d’un développement de l’agriculture « bio ». Il y a donc de bonnes raisons de penser que son avenir dans ce secteur est prometteur.

Flickr - Wesley Fryer
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !