NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’arrivée en fin de vie des panneaux solaires de première génération pose la question de leur recyclage

L'arrivée en fin de vie des panneaux solaires de première génération pose la question de leur recyclage

Les acteurs de la filière photovoltaïque s’attendent à devoir traiter 18 000 tonnes de panneaux solaires en Europe d’ici 2020. Plusieurs associations anticipent en conséquence la collecte et le recyclage de ces modules dont certains composants, notamment des métaux précieux, peuvent être réutilisés.

Les panneaux photovoltaïques de première génération à technologie cristalline ont une durée de vie de vingt à trente ans. Les premières installations remontant aux années 1990, le nombre de panneaux à recycler devrait exploser durant la prochaine décennie et atteindre les 2 000 tonnes annuelles, ce qui préoccupe les industriels. Constituées de silicium cristallin, de verre, d’aluminium et de métaux comme le cuivre, le plomb et l’argent, les cellules photovoltaïques peuvent être recyclées via la séparation de ces composants, qui sont récupérés pour être ensuite réintroduits dans de nouveaux panneaux. Le procédé est toutefois complexe et coûteux à mettre en œuvre et la filière photovoltaïque reste jeune en Europe. Les techniques de recyclage ne sont donc pas encore assez compétitives face aux prix d’achat de nouvelles matières premières et doivent être optimisées. Basé à New York (Etats-Unis), le National Photovoltaics Environmental Research Center estime qu’une usine de recyclage de panneaux solaires devient rentable et compétitive à partir de 470 tonnes de panneaux recyclés par an, ce qui « n’est malheureusement pas le cas aujourd’hui ». « Cela impliquerait de repenser entièrement le design des panneaux en vue de leur recyclage », estime-t-il.

Anticiper le recyclage des panneaux solaires à l’échelle européenne

Plusieurs associations européennes ont été créées pour relever le défi. Fondée en 2007 par l’entreprise allemande Solar World, PV Cycle regroupe par exemple 230 producteurs et importateurs de panneaux solaires qui représentent 90 % du marché européen. Elle a déjà collecté 1 000 tonnes de panneaux à traiter, dont 45 % en provenance d’Allemagne, et sachant que la finalité est d’atteindre un taux de recyclage minimum de 85 % du marché européen en 2015 pour limiter le volume de déchets ainsi que la quantité d’énergie « grise » nécessaire à la production des matières premières. Pour y parvenir, PV Cycle propose aux démonteurs de rapporter les panneaux solaires usagés dans l’un des 173 points de collecte agréés implantés en Europe, dont une vingtaine en France. D’ici 2030, l’association s’attend à devoir traiter 130 000 tonnes de panneaux, ce qui suppose la création d’autres collectifs. En attendant, le Centre européen de recyclage de l’énergie solaire (Ceres) préconise un système de collecte et de recyclage financé par les recycleurs à travers la revente des matières premières ainsi récupérées et la construction d’une première usine-pilote en France. Celle-ci serait capable de traiter 2 000 tonnes de panneaux par an dès 2014.

Le développement de la filière va de pair avec la nécessité d’empêcher que les métaux et matériaux toxiques entrant dans la fabrication des panneaux solaires ne se retrouvent dans la nature. Consciente des enjeux, la Commission européenne s’implique elle aussi et élabore actuellement un projet de loi. Devant entrer en vigueur l’an prochain, il vise à « mettre fin à l’exception réglementaire de la directive DEEE [déchets d'équipements électroniques et électriques] dont bénéficie aujourd’hui la filière solaire » et soutient que « la réalisation de normes de recyclage dans toute l’Europe pour les panneaux photovoltaïques peut créer des leaders européens, favoriser l’emploi et réduire le déficit commercial ». Difficile à contester…

Crédits photos : flickr – Dominique Pipet / multiefe
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • http://www.pearltrees.com/zegreenweb/solaire/id3331077 Solaire by zegreenweb – Pearltrees

    [...] D’ici 2030, l’association s’attend à devoir traiter 130 000 tonnes de panneaux, ce qui suppose la création d’autres collectifs. En attendant, le Centre européen de recyclage de l’ énergie solaire (Ceres) préconise un système de collecte et de recyclage financé par les recycleurs à travers la revente des matières premières ainsi récupérées et la construction d’une première usine-pilote en France. Celle-ci serait capable de traiter 2 000 tonnes de panneaux par an dès 2014. L’arrivée en fin de vie des panneaux solaires de première génération pose la question de leur … [...]

  • http://www.scoop.it/t/actualite-photovoltaique/p/860843688/l-arrivee-en-fin-de-vie-des-panneaux-solaires-de-premiere-generation-pose-la-question-de-leur-recyclage-zegreenweb L’arrivée en fin de vie des panneaux solaires de première génération pose la question de leur recyclage | zegreenweb | actualite_photovoltaique | Scoop.it

    [...] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } http://www.zegreenweb.com (via @actupv) – Today, 3:37 [...]