NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’Allemagne lance son plan de soutien à l’électromobilité

L’Allemagne a décidé d’investir dans un ambitieux programme afin de favoriser le développement de l’électromobilité sur son territoire. Grâce à la mise en place de subventions gouvernementales, qui prendront la forme de primes à l’achat, Berlin espère multiplier par vingt d’ici 4 ans le nombre de voitures électriques en circulation sur ses routes. Explications.

Le secteur des transports est aujourd’hui responsable du quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Véritable source de pollution aux particules fines, la motorisation thermique est une technologie d’un autre âge que bon nombre de gouvernement souhaite aujourd’hui voir disparaitre. Aussi, une véritable transition énergétique passe par le développement des solutions de mobilité alternatives, plus respectueuses de l’environnement.

Le gouvernement allemand a décidé de s’engager dans cette voie du transport écologique. Les membres du gouvernement ont en effet organisé une conférence de presse pour annoncer la mise en place d’une ambitieuse politique de développement de la voiture électrique Outre-Rhin.

Ce projet vise à favoriser la démocratisation de l’électromobilté grâce à une enveloppe budgétaire estimée à un milliard d’euros. Concrètement, grâce à cet investissement, Angela Merkel compte stimuler la vente de voitures propres : l’objectif est de faire passer de 50.000 à 1 million le nombre de voitures électriques qui circulent sur les routes allemandes.

Cet ambitieux plan de promotion de la voiture électrique, inspiré de ce qui se fait notamment en France, prévoit la mise en place d’une prime à l’achat. Les citoyens allemands désireux d’investir dans une voiture 100% électrique pourront donc prétendre à une aide gouvernementale de 4.000 euros. En revanche, les personnes qui feront le choix d’une motorisation hybride ne pourront pas bénéficier d’une prime supérieure à 3.000 euros. Ne seront pas concernées les voitures dont le prix excèdent 60.000 euros.

“Sur l’enveloppe totale prévue, 300 millions d’euros seront consacrés aux infrastructures de recharge entre 2017 et 2020″, a également indiqué le ministre des Finances Wolfgang Schäuble.

Le ministre a précisé que ce programme serait lancé officiellement dans le courant du mois de mai. Il sera ouvert aux constructeurs étrangers selon les mêmes conditions. D’autres mesures, notamment fiscales, sont actuellement étudiées pour renforcer davantage le déploiement des voitures propres en Allemagne.

“Dans les pays où le gouvernement donne l’élan, la mobilité électrique se développe plus rapidement”, estime Matthias Wissmann, président de la fédération allemande de l’automobile, en se référant à des pays comme la Norvège ou les Pays-Bas dont le système d’incitation à l’achat de voiture électrique a porté ses fruits.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !