NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

La plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest inaugurée au Burkina Faso

Le Burkina Faso se lance dans les énergies renouvelables avec l’espoir de combler de manière totalement respectueuse de l’environnement le déficit énergétique qui plombe son économie. Ce pays d’Afrique de l’Ouest a en effet annoncé mercredi 29 novembre le lancement de sa première centrale solaire.

Située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Ouagadougou, capitale du pays, la centrale de Zagtouli est composée de plus de 129.600 panneaux photovoltaïques d’une puissance unitaire de 260 watts. Répartie sur une superficie de 55 hectares, elle affiche donc une puissance cumulée totale de 33 MW.

“Depuis six semaines, la centrale est en phase d’essai avec une production de 14 MW, et elle atteindra le pic des 33 MW courant décembre, sous réserve du niveau d’ensoleillement”, a indiqué Stéphane Nosserau, le responsable de la construction de cette unité de production électrique 100% renouvelable.

Cette centrale, la plus puissante centrale solaire d’Afrique de l’Ouest, permettra d’injecter annuellement près de 56 GWh d’électricité propre sur le réseau de la Société nationale d’électrification (Sonabel). Un volume qui représente aujourd’hui 5% de la production du Burkina Fasso, majoritairement issue de centrales thermiques fonctionnant au fioul.

“Nous importons aussi de l’énergie à partir de la Côte d’Ivoire et, à un moment, il y avait des difficultés d’approvisionnement. C’est ainsi qu’on a décidé avec les bailleurs de fonds de doter la Sonabel d’une source d’énergie à partir des panneaux solaires photovoltaïques afin de répondre aux besoins de la population qui s’accroissent de 13% chaque année”, explique Saidou Nana, chef du projet de construction.

Cette centrale photovoltaïque va permettre au Burkina Faso d’acquérir l’expertise nécessaire pour commencer à développer les technologies renouvelables sur son territoire. La centrale de Zagtouli devrait être la première d’une série que souhaite développer le gouvernement afin de réduire les délestages et favoriser l’accès de la population à l’électricité. À l’heure actuelle, 80% de la population n’ont en effet pas accès à une électricité fiable.

Le Burkina Faso est un pays affichant un fort taux d’ensoleillement, une aubaine pour le gouvernement qui souhaite couvrir 30% de ses besoins avec l’énergie solaire d’ici l’horizon 2030. En plus d’une extension de 17 MW sur le site de Zagtouli, (pour atteindre les 50 MW de puissance), des projets photovoltaïques devraient voir le jour à Koudougou (20 MW) et à Kaya (10 MW).

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !