NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

La Nasa dévoile son premier avion tout électrique

La Nasa a présenté une première version de son premier avion tout électrique expérimental, le X-57 « Maxwell », dans son laboratoire d’aéronautique de Californie.

Adapté de l’avion à hélice bimoteur Tecnam P2006T de fabrication italienne, le X-57 est en cours de développement depuis 2015 et nécessite encore au moins un an de travail avant son premier vol d’essai dans le ciel au-dessus de la base aérienne d’Edward.

Mais après avoir attaché les deux plus grands des 14 moteurs électriques qui propulseront finalement l’avion – alimenté par des batteries lithium-ion spécialement conçues – la Nasa a jugé le Maxwell prêt pour sa première présentation publique.

Normes de sécurité

Le Maxwell est le dernier né d’une gamme d’avions expérimentaux que la NASA a développé au fil des décennies pour de nombreuses applications. On retient notamment le Bell X-1 en forme de balle qui a brisé la barrière acoustique, ainsi que l’avion-fusée X-15 piloté par Neil Armstrong avant de rejoindre l’équipe Apollo Moon.

Le Maxwell sera le premier avion de la gamme « X » à être développé en deux décennies par l’Agence.

Bien que des entreprises privées développent des avions et des aéroglisseurs tout électriques depuis des années, le travail réalisé autour X-57 de la Nasa vise à concevoir et à prouver la technologie selon des normes que les fabricants commerciaux pourront adapter pour obtenir la certification gouvernementale.

« Celles-ci comprendront des normes de navigabilité et de sécurité, ainsi que d’efficacité énergétique et de bruit », a déclaré Brent Cobleigh, chef de projet pour le Centre de recherche en aviation Armstrong de la Nasa à Edwards.

« Nous nous concentrons sur des choses qui peuvent aider l’ensemble de l’industrie, pas seulement une entreprise », a-t-il déclaré à Reuters lors d’un entretien au centre de recherche. « Notre objectif est de lancer cet avion fin 2020. »

Vols court-courrier

La dernière modification, ou Mod IV, de l’avion a vu apparaitre des ailes plus étroites et plus légères, ainsi qu’un total de 14 moteurs électriques – six petits accessoires de levage le long du bord d’attaque de chaque aile, plus deux plus grands accessoires de croisière à l’extrémité de chaque aile.

Les hélices de levage seront activées pour le décollage et l’atterrissage, mais se rétracteront pendant la phase de croisière du vol.

Parce que les systèmes de moteurs électriques sont plus compacts avec moins de pièces mobiles que les moteurs à combustion interne, ils sont plus simples à entretenir et pèsent beaucoup moins lourd, nécessitant de ce fait moins d’énergie pour voler, selon Brent Cobleigh. Le modèle sera par ailleurs plus silencieux que les moteurs conventionnels.

L’un des défis consiste à améliorer la technologie de la batterie pour stocker plus d’énergie afin d’étendre la portée de l’avion, ainsi que de proposer un système de recharge plus rapide.

En raison des limitations actuelles de la batterie, l’utiliser du Maxwell est envisagée pour des vols court-courriers comme avion-taxi ou avion de banlieue pour un petit nombre de passagers.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !