NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

La France découvre les charmes du photovoltaïque flottant

La France découvre les charmes du photovoltaïque flottant

On l’a évoqué il y a quelques jours, l’énergie du soleil se récupère désormais aussi sur l’eau. Une avancée synonyme de nombreux avantages, notamment au niveau spatial, et qui outre l’Inde intéresse tout particulièrement la France, laquelle souhaite devenir pionnière dans ce secteur naissant qu’est le photovoltaïque flottant au sein de l’Union Européenne (UE).

En témoigne la construction d’une centrale photovoltaïque à Piolenc (Vaucluse) qui produira 16 000 mégawatts heure (MWh) par an, qui vient tout juste de débuter. Ce projet initié par l’entreprise Ciel et Terre et dont le coût a été estimé à 35 millions d’euros offrira une deuxième vie au lac d’une ancienne carrière avec l’installation des panneaux solaires flottants  sur ses eaux. Il permettra surtout d’alimenter 5 700 foyers en électricité.

Dès septembre, EDF commencera de son côté des essais à Cadarache (Bouches-du-Rhône) en partenariat avec Solaris Synergy. La période de test devrait durer 9 mois et là encore, au lieu d’occuper un espace qui pourrait être précieux pour une autre activité, les panneaux flottants ne gêneraient personne. Directement à disposition, l’eau permettrait en outre de refroidir les installations en cas de chauffe trop importante. Enfin chaque panneau suivrait la course du soleil.

En retard sur certains de ses voisins dans le domaine des énergies renouvelables, la France a semble-t-il pris les devants sur le plan du photovoltaïque flottant. C’était sans doute ce qu’elle avait de mieux à faire atteindre pour espérer atteindre l’objectif défini dans le cadre du Grenelle de l’environnement de 23 % d’électricité d’origine renouvelable à l’horizon 2020.

Crédit photo : Ciel & Terre
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !