NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

La biométhanisation gagne l’agriculture

La biométhanisation gagne l’agriculture

Acteur belge incontournable des énergies renouvelables Greenwatt a inauguré le 16 septembre dernier la première usine de biométhanisation centralisée de France. Installée dans une exploitation de melons du Tarn-et-Garonne, elle permet la transformation des déchets agricoles en une énergie électrique ou thermique.

Implantés à Moissac, les producteurs du domaine Boyer commercialisent chaque année 20 000 tonnes de melons mais 1 800 deviennent impropres à la consommation. C’est en 2000 que le grossiste a décidé d’investir dans la transformation de ces déchets qui n’étaient jusque là pas recyclés.

Compost et aliments pour le bétail sont issus de ce projet durable mais ils ne suffisaient pas à faire face à la hausse constante de la quantité de fruits jetés. Entreprise spécialisée dans la transformation des déchets organiques, Energie Bio Consult est toutefois venue à la rescousse des producteurs en leur soumettant la technologie mise au point par Greenwatt : grâce à sa méthode de biométhanisation, les melons sont liquéfiés jusqu’à devenir une liqueur acide qui est ensuite prise d’assaut par les bactéries, lesquelles produisent du biogaz par méthanisation.

Avec cette technologie efficace, l’exploitation agricole bénéficie d’une source d’énergie supplémentaire, pour le plus grand bonheur de Claude Boyer : « Le retour sur investissement de ce projet est extraordinaire. Alors que nous devions auparavant payer pour traiter nos 1 800 tonnes de déchets annuels, notre propre centrale de biométhanisation de 100 kilowatts (KW) nous fournit désormais 1,7 mégawattheure (MWh) d’électricité – l’équivalent de la consommation annuelle de 150 familles, – 1,68 MWh de chaleur – l’équivalent de la consommation annuelle de 100 familles – et 500 tonnes de compost ». Le domaine économise ainsi 200 000 euros de frais de transports et de traitement des déchets, chauffe l’unité de méthanisation ainsi que le bâtiment des saisonniers et revend le surplus d’énergie produite à EDF.  Même avec un investissement total de 1,5 million d’euros, le retour est de fait bien réel et pourrait même être réduit de 5 à 3 ans grâce aux déchets provenant d’un atelier voisin de transformation de pommes.

Forte de succès, Greenwatt espère poursuivre son implantation sur le territoire national, recouvert à 51% de terres agricoles. Le groupe a également lancé une filiale à Avignon (Vaucluse) et débutera un nouveau chantier dans le Sud-Ouest l’an prochain. Il s’agira cette fois d’installer une usine de 300 KW chez le plus grand producteur de carottes biologiques d’Europe. « Il est crucial que le secteur de l’agriculture et de l’alimentation prenne conscience de la valeur stratégique de ses déchets et du rôle bénéfique de la biométhanisation en matière de développement économique et durable » soutient le PDG de Greenwatt Philippe Mengal. Il parle d’or.

Crédits photos : © Greenwatt / Wikimedia Commons - Tomia
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • gaga

    Bien !

  • http://www.scoop.it/t/matiere-agricole/p/613923256/la-biomethanisation-gagne-l-agriculture La biométhanisation gagne l’agriculture | Matière agricole | Scoop.it

    [...] La biométhanisation gagne l’agriculture [...]