NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’ONU publie un état des lieux encourageant de la situation des forêts dans le monde

L’ONU publie un état des lieux encourageant de la situation des forêts dans le monde
Selon un rapport de l’ONU, investir un peu plus chaque année dans le secteur forestier permettrait de réduire le déboisement de moitié, de lutter contre le réchauffement climatique mais aussi de créer quelque trente millions d’emplois

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Environnement, qui s’est tenue avant-hier, les Nations Unies ont publié un rapport intitulé « Les forêts dans une économie verte : une synthèse ». D’après les auteurs, un investissement additionnel de quarante milliards de dollars (environ vingt-sept milliards trois cents millions d’euros) annuels pourrait réduire de moitié la déforestation d’ici 2030 mais aussi créer trente millions d’emplois et d’optimiser la lutte contre le réchauffement climatique. Le nombre d’arbres plantés pourrait même augmenter de 140 % d’ici à 2050.

la déforestation pourrait être freinée avec 40 milliards par an

La publication de cette étude aux conclusions pour le moins instructives intervient alors que l’ONU a fait de 2011 l’Année internationale de la forêt. Selon le directeur exécutif du Programme des nations Unies pour l’Environnement (PNUE) Achim Steiner, le secteur forestier serait en outre l’un des secteurs-clef pour aider le monde a instituer une « économie verte » ménageant les ressources naturelles et moins coûteuse en carbone, suivant le souhait du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon. De « nombreux signes encourageants » sont déjà visibles, a indiqué M. Steiner, selon lequel la perte annuelle des forêts a chuté de huit à cinq millions d’hectares depuis 1990. L’Asie ou encore les Caraïbes auraient même enregistré une augmentation de leurs surfaces forestières au cours des deux dernières décennies. Autre point positif : la zone couverte par les forêts fraîchement plantées aurait également augmenté, passant ainsi d’un peu plus de trois millions et demi d’hectares en 1990 à près de cinq millions d’hectares l’an passé. Directrice du Secrétariat du Forum des Nations Unies sur les forêts, Jan McAlpine estime que les pays en développement (PED) ont eux aussi la capacité d’adopter une « économie verte » et que la protection de leurs stocks de forêts doit être renforcée. Ban Ki-moon, lui, a insisté vendredi dernier lors d’une réunion organisée à Brazzaville (Congo) sur le rôle central joué par les forêts dans le développement économique, la réduction de la pauvreté, la protection des écosystèmes et le maintien de la sécurité alimentaire. On ne saurait lui donner tort.

Crédit photo : flickr - erwlas / richard broderick
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • jc

    Que de bonnes nouvelles ! Comme quoi l’environnement est un secteur porteur et en plein essor!