NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

L’autopartage ne fait pas que des émules

L’autopartage ne fait pas que des émules
La voiture partagée ne remporte pas un succès fou malgré ses avantages environnementaux et économiques

Les services d’autopartage fleurissent un peu partout dans l’hexagone. Une bonne solution qui permet de réduire l’impact écologique, d’économiser les frais d’achat et d’entretien d’une voiture, mais qui ne convainc pourtant pas vraiment les Français.

Autolib’, Autobleue, … Les systèmes de partage de voiture décarbonées se multiplient en France. Inspiré du principe du vélo en libre-service, les municipalités, séduites par le concept, proposent cet autre genre de location de voitures. Toujours dans un même souci de préservation de l’environnement, les véhicules sont alimentés électriquement, par les stations installées dans des zones stratégiques des villes. Faciles d’utilisation, il suffit de s’abonner par internet, par téléphone ou dans des agences dédiées. Un système qui permet de réduire les nuisances sonores et les émissions de CO2, notamment dans les centres villes, et s’avère idéal pour réaliser de courts trajets, pour un tarif relativement alléchant, aux alentours d’une huitaine d’euros par heure.

Et si les grandes villes ont introduit ce nouveau mode de transport, les petites et moyennes communes ne sont pas en reste. Chambéry (Savoie), Poitiers (Vienne), Antibes (Alpes-Maritimes), ou encore Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) s’y mettent. « Nous voulons (…) fluidifier la circulation et réduire nos émissions de gaz à effet de serre », expliquait Philippe d’Estaintot, adjoint au maire en charge du développement durable de Rueil-Malmaison, au quotidien Le Parisien, en avril 2010. Et les initiatives paient. Selon le site officiel autolib-paris.fr, un véhicule en autopartage correspondrait à une diminution de cinq à dix véhicules personnels et soit une réduction annuelle de 261 818 tonnes de CO2 par an, pour la ville de Paris dans le cadre du projet Autolib’.

Un succès en demi-teinte

Seulement, le système d’autopartage ne fait pas l’unanimité. A Nice, malgré les neuf-cents abonnements, les Autobleues ne courent pas les rues. Au total, seuls 7 000 abonnements étaient recensés en France en 2010 selon le site internet energie.lexpansion.com,  contre 20 000 aux Pays-Bas, 100 000 en Suisse et en Allemagne, et 450 000 aux Etats-Unis. Dans l’hexagone, les habitants tiennent beaucoup à la notion de propriété, pas forcément celle du foyer, mais celle du véhicule. Pourtant, d’après les statistiques, il serait pertinent de recourir au système de partage lorsque l’on parcourt moins de 10 000 kilomètre par an, ce qui est tout de même le cas d’un Français sur cinq. Mais ce qui dérange davantage, c’est le manque de liberté : dans un système d’auto-partage classique, une fois le véhicule loué, il faut le ramener dans la même station, contrairement aux vélos. La note devient alors très vite salée. Exemple : une heure pour un aller-retour au supermarché et une autre pour faire votre shopping et vos courses vous auront coûté une quinzaine d’euros supplémentaires, sans compter l’abonnement mensuel. Un tarif que les Français ne sont pas prêts à débourser pour une voiture qu’ils ne possèdent pas.

L’autopartage est donc une belle initiative de la part des municipalités, mais elle mériterait d’être un peu améliorée en prenant exemple sur les voisins européens qui proposent des abonnements conjoints au transports en communs, pour les moins fortunés, ou des copropriétés de voitures, à mi-chemin entre la location et la propriété. Les solutions existent, il ne reste plus qu’à les mettre en place.

Crédits photos : flickr - jean-louis Zimmermann / Jean-Christophe Magnenet
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • visiteur

    J’utilise un service d’auto-partage et pour moi, devoir ramené la voiture dans la même station, c’est ça la liberté !
    Au moins, à mon retour, je suis sûre de pouvoir rentrer chez moi et de trouver une place réservée pour me garer ! C’est loin d’être le cas avec les vélos par exemple…

  • visiteur

    Votre article n’est pas très bien renseigné : avec Autobleue, il y a des formules sans abonnement. Donc un aller retour d’une heure au supermarché coute en tout et pour tout 8€. Et pas d’essence, de parking ou d’assurance à payer en plus !

  • visiteur

    Eh ben faut pas aller au supermarché !
    Plus sérieusement, le coût d’entretien / possession d’un véhicule personnel reste plus élevé surtout si l’on roule peu (essence, assurance, CT, réparation, éventuellement coût du crédit,…). Et il me semble que les abonnements mixte autopartage-transports publics existe déjà. Enfin toutes les initiatives ne sont pas issues du génie de nos élus locaux. Par exemple, voir une vidéo sur la Scic Alpes Autopartage : http://www.rhone-alpesolidaires.org/alpes-autopartage-la-mobilite-bien-pensee

  • http://www.pearltrees.com/t/autopartage/analyses/id3633022 Analyses by autopartage – Pearltrees

    [...] L’autopartage ne fait pas que des émules | zegreenweb Les services d’autopartage fleurissent un peu partout dans l’hexagone. AUTOMOBILE Voitures Consommation collaborative Design Collaborative consumption [+] Voitures écologique Infographics hunting ANTICONSO cleanest world inside Voitures Hybrides encore écologique nouvelle Voitures Electriques salon renault Co-voiturage standard ecolutis Environnement portugal planète Auto-partage autopartage Creative sachs creating compostmodern thematic Networks wikipedia collaboration toolbox wikipedia online Consom'Acteur snapshot organismes Imprimantes 3D printing Economie du partage collaborative consommation shareable More Links & to be curated… keynote Home Manufacturing projects Stations services intelligent rapide condamnées ilustracije space prospective automobile véhicules croissance renault A_classer plagiarism mobilités douce covoiturage l évolution histoire electrique CSR goodpurpose widen Idees wired Innovative Site timezone change Essential Grad Software cloud Players house radio Data Visualization knowledge Visuals information julia ideas MUSIC first Energies grandes figaro carburants Autopartage P2P buzzcar Economie numérique steve publicité offres Routier carbone million Digital Wallet money PayPal Wallet response Dépendances des personnes à tout âge service perspectives ensemble Transport passer billet autopartage home • contact • blog • fb • twitter to experience pearltrees activate javascript. [...]