NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Greenpeace empêche l’installation d’une plateforme pétrolière en mer du Nord

Des militants de l’association de défense de l’environnement Greenpeace se sont mobilisés pendant 9 jours en Mer du Nord pour perturber l’installation d’une plateforme pétrolière de la compagnie BP. La mobilisation a été menée avec tellement de force et de détermination que la société britannique a décidé, lundi 17juin, de changer son itinéraire vers le champ pétrolifère où elle devait être installée en mer du Nord.

“Nous sommes déterminés à empêcher BP de forer de nouveaux puits en mer du Nord”, a affirmé Sarah North, une militante de l’ONG Greenpeace, à bord du bateau The Arctic Sunrise.

L’opération s’est révélée être un véritable succès pour les militants de Greenpeace. Après plusieurs jours d’intense mobilisation, ils ont en effet réussi à faire faire demi-tour à la plateforme pétrolière de BP. Cette dernière n’a donc pas pu atteindre sa destination, le champ de Vorlich en mer du Nord, et a du se diriger vers les côtes écossaises.

“La balle est dans le camp de BP. Vont-ils poursuivre leur plan de destruction climatique ou se réveiller face à l’urgence climatique à laquelle nous sommes confrontés ?”, a expliqué Sarah North, militante de Greenpeace qui espère que BP va stopper ses activités de forage et opter pour le développement des énergies renouvelables.

L’action de Greenpeace a débuté la semaine dernière. Un groupe d’activistes a en effet décidé de monter sur la plateforme pétrolière et de l’occuper afin de perturber les activités pétrolières de BP. Une opération qui a duré près de 6 jours au grand dam du géant pétrolier.

“Ces actions ne sont pas raisonnables et mettent en danger les militants comme d’autres personnes”, déplorent les responsables de la compagnie pétrolière BP.

Après l’arrestation de 12 militants, la plateforme de BP a pu prendre le large afin de poursuivre son itinéraire. Mais c’était sans compter sur la détermination de Greenpeace : un bateau de l’ONG a en effet suivi la plateforme afin de continuer à perturber son itinéraire. Avec succès étant donné que l’installation pétrolière a été contrainte de changer son itinéraire dimanche 16 juin puis de faire demi-tour vers l’Écosse lundi 17 juin.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !