NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Google s’allie à Kofi Annan pour peser sur le sommet de Cancun

Google s’allie à Kofi Annan pour peser sur le sommet de Cancun
Grâce à une série de statistiques interactives, Google Earth permet de mesurer, avec impact, les effets désastreux du changement climatique sur toutes les régions du globe

Pour comprendre les enjeux de la conférence de Cancun, rien de tel qu’un petit tour du monde pour dresser les conséquences région par région du changement climatique.

C’est ce à quoi s’est attelé le géant Google, en plein lancement de la sixième version de son logiciel Google Earth. Le groupe informatique, qui s’est déjà à de nombreuses reprises distingué pour ses mesures environnementales, comme son soutien à l’énergie éolienne, se sert en effet une nouvelle fois de son logiciel de géo-localisation pour frapper les esprits.

L’entreprise s’est alliée à l’ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, Wangari Maathai du Green Belt Movement, la Commission Nationale Mexicaine pour la Connaissance et l’Usage de la Biodiversité (CONABIO) et l’ONG Oceana pour créer ce film d’un quart d’heure, « Coping With Climate Change » (NDLR : « Faire face au changement climatique ») détaillant « les stratégies d’adaptation pour limiter les effets du changement climatique ». Elle fait partie d’un ensemble de vidéos qui sera projetées lors du sommet de Cancun. Ce tour du monde du réchauffement climatique, narré par M. Annan, constitue un voyage passionnant pour comprendre, en un minimum de temps, que le réchauffement climatique n’est pas qu’un enjeu environnemental mais aussi (et surtout ?) humain.

Les conséquences du changement climatique sont, rappelle l’ancien secrétaire général des Nations Unies, déjà bien présentes. Le premier chiffre qu’il donne fait réfléchir puisque selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), jusqu’à 2002, 150 000 personnes sont mortes chaque année en raison du changement climatique, principalement en Afrique méridionale – un chiffre qui, selon le Global Humanitarian Forum (GHF), pourrait dès maintenant être doublé. Les raisons de cette surmortalité, nombreuses, concernent notamment les cultures agricoles : le réchauffement climatique les rend plus favorables et diverses en Europe et en Amérique du Nord, mais plus complexes en Amérique du Sud et surtout en Afrique, où l’agriculture vivrière tient un rôle fondamental dans la survie des populations.

« Le changement climatique n’est pas une menace future »

Autre donnée corroborant ce constat, sur les trente dernières années, « il est estimé que la surface des terres qui a subi de sévères sécheresses a presque doublé ». De même, les problèmes de santé pourraient être amenés à se multiplier, avec le développement de maladies comme la dengue, la malaria et la fièvre de la vallée du Rift.

La montée des eaux constitue également un problème humanitaire majeur. Des populations commencent à être déplacées au Panama, et cela ne pourrait être qu’un début. Au-delà des petits Etats insulaires qui se savent en danger imminent, c’est aussi le Bangladesh, pays peuplé de plus de 160 millions d’habitants, qui pourrait subir de graves dommages. Toujours selon le GHF, « près de 70 millions de personnes ont subi ces huit dernières années des cyclones tropicaux et des inondations », soit près de la moitié de la population totale du pays.

Ce qui frappe le plus dans ce quart d’heure riche en informations, est l’injustice profonde qu’engendre le réchauffement climatique, surtout causé par les pays du Nord et que les Etats du Sud subissent de plein fouet. L’Afrique, chère au cœur de Kofi Annan, est l’une des premières à en pâtir. Raison de plus pour rappeler que l’ « on doit réduire de 80% nos émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050 », insistant sur l’usage de l’impératif, car « la Terre n’appartient pas qu’à une seule génération ». Puisse ce nouveau message être entendu par tous en terre mexicaine…

Image de prévisualisation YouTube

Crédit photo : Flickr – marcbel / Steve Punter
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !