NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Fukushima : TEPCO redoute une fission nucléaire sur le réacteur 2

Fukushima : TEPCO redoute une fission nucléaire sur le réacteur 2

D’aucuns peuvent commencer à se dire que l’opérateur est maudit…

Il n’en menait pas large, le député japonais du Parti démocrate du Japon (PDJ) au pouvoir Yasuhiro Sonoda. Ses concitoyens le savent : beaucoup, énormément reste encore à faire pour reprendre le contrôle de la centrale de Fukushima 1 (Japon) et le recouvrement récent du réacteur 1, au terme de cinq mois d’efforts acharnés, n’est bien entendu pas une fin en soi. Au surplus une étape importante dans un processus dont les modalités ne sont pas arrêtées – les mauvaises surprises rôdent – et dont la longueur demeure à ce titre inconnue, même si TEPCO croit toujours en un « arrêt à froid » des turbines dans quelques semaines, début 2012 voire avant la fin de l’année.

L’exploitant ne bombe cependant pas le torse lui non plus, bien qu’il soit parvenu à ramener la température au fond des cuves en-dessous du seuil de cent degrés celsius, ses estimations sur les rejets de césium 137 dans le Pacifique ayant été sévèrement contredites par l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) et sa trésorerie demeurant dans un état préoccupant. Selon des médias japonais, la direction aurait ainsi sollicité en fin de semaine dernière une aide publique de mille milliards de yens (environ neuf milliards quatre cents millions d’euros) pour financer une partie de l’indemnisation aux victimes qui pourrait en appeler d’autres. L’accident de Fukushima demeure donc le boulet d’une entreprise financièrement florissante avant le 11 mars mais aujourd’hui plus que jamais sous perfusion et contrainte d’élaborer un plan de restructuration drastique… qui n’écarte pas pour autant formellement la menace de banqueroute.

Présence suspecte de xenon 133 et de xenon 135

Loin de ces considérations financières, M. Sonoda a tenté un coup de com’ (certes en réponse au défi lancé il y a un mois par notre confrère indépendant Yu Terasawa) finalement pathétique en buvant un verre d’eau décontaminée provenant des réacteurs 5 et 6 – moins affectés que les autres – de la centrale accidentée. Pathétique parce que l’élu cachait bien mal sa nervosité au moment de tremper ses lèvres dans ce breuvage peut-être plus douteux que ce que le gouvernement de Yoshihiko Noda veut bien dire, alors que les craintes populaires vont crescendo quant à la radioactivité dans les denrées alimentaires, le riz et les produits de la mer en particulier, l’eau et les nappes phréatiques.

Les Japonais peuvent aussi s’inquiéter de l’annonce tout à l’heure par la direction de TEPCO de l’injection, fût-elle à titre de précaution, d’un mélange d’eau et d’acide borique dans le réacteur 2. « Nous ne pouvons pas écarter la possibilité d’une réaction de fission nucléaire localisée », a précisé le porte-parole de l’opérateur Hiroki Kawamata, qui a néanmoins ajouté que, « si une réaction de fission est en cours, elle est d’une ampleur extrêmement faible ». De même le réacteur serait-il « dans l’ensemble dans une situation stable ».

Il s’est exprimé après que TEPCO ait découvert du xenon 133 et du xenon 135 dans ladite turbine. Deux gaz générés lors d’une fission nucléaire et dont la durée de vie radioactive  atteint respectivement cinq jours et trois heures, ce qui veut dire que si fission il y a eu, celle-ci est en tout état de cause intervenue il y a peu. Il ne serait de fait pas trop tard pour éviter une énième tuile…

Crédits photos : Wikimedia Commons – Kawamoto Takuo / flickr – Carnie Lewis
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • visiteur

    Ouh-la-la ça promet…

  • http://www.scoop.it/t/pour-un-autre-avenir-energetique/p/621383014/fukushima-tepco-redoute-une-fission-nucleaire-sur-le-reacteur-2-zegreenweb Fukushima : TEPCO redoute une fission nucléaire sur le réacteur 2 | zegreenweb | Pour un autre avenir énergétique | Scoop.it

    [...] Fukushima : TEPCO redoute une fission nucléaire sur le réacteur 2 | zegreenweb D'aucuns peuvent commencer à se dire que l'opérateur est maudit… Il n'en menait pas large, le député japonais du Parti démocrate du Japon (PDJ) au pouvoir… Source: http://www.zegreenweb.com [...]