NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Fukushima : l’opération de décontamination des eaux radioactives est arrêtée

Fukushima : l’opération de décontamination des eaux radioactives est arrêtée
Trois mois après le tremblement de terre et le tsunami qui ont ravagé le Japon, une opération de décontamination des eaux de la centrale de Fukushima 1 avait été entreprise, mais elle a du être arrêtée

Depuis le séisme et le tsunami du 11 mars dernier, à force de refroidir les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima 1, plus de 100 000 tonnes d’eau hautement radioactive, soit l’équivalent de quarante piscines olympiques, se sont accumulées dans les bâtiments de la centrale. TEPCO (Tokyo Electric Power COmpany), l’exploitant, avait donc entrepris une opération de décontamination de ces eaux radioactives, mais elle aura été de courte durée.

En effet, après seulement cinq heures de travail, les employés de TEPCO ont du interrompre leurs opérations en raison d’une hausse inattendue des radiations. Les boues contaminées qui s’accumulent dans la centrale  se sont en effet insérées dans le système de retraitement des eaux. Junichi Matsumoto, le porte-parole de TEPCO a annoncé ne pas pouvoir dire quand les opérations de décontamination pourraient reprendre. Une nouvelle catastrophe quand on sait que si rien n’est fait les 100 000 tonnes d’eau radioactive pourraient déborder de la centrale  dans l’espace de quelques semaines. En avril dernier l’exploitant japonais de Fukushima 1 avait annoncé pouvoir réduire de façon importante les fuites radioactives d’ici le mois de juillet et espérait « l’arrêt à froid » des réacteurs au plus tard en janvier prochain. Ces délais semblent désormais bien compromis.

fukushima : les opérations de décontamination ont été stoppées

L’arrêt de la décontamination des eaux survient au moment où l’AIEA (l’Agence Internationale de l’Energie Atomique) publie un rapport critique à l’égard du gouvernement nippon. Elle considère en effet que les autorités n’ont pas mis en œuvre la convention d’assistance prévue en cas d’accident nucléaire. Le Japon avait pourtant été rappelé à l’ordre par l’ONU (l’Organisation des Nations Unies) en 2002. Elle avait en effet invité le gouvernement nippon à prendre des mesures de sécurité supplémentaires estimant que la centrale de Fukushima 1 était vulnérable aux raz-de-marée. Des mesures de protection avaient donc été prises, mais elles se sont avérées largement insuffisantes. En effet, le gouvernement japonais n’avait pas prévu qu’une vague plus haute que le mur d’enceinte, haut d’environ 5,70 mètres, pourrait atteindre la centrale de Fukushima 1. Une hauteur pourtant largement dépassée, puisque le 11 mars dernier, la vague qui a déferlé sur la centrale ne faisait pas moins de 14 mètres de haut. L’AIEA a tout de même souligné la bonne réaction des employés de TEPCO suite au violent tremblement de terre  et au tsunami.

A l’heure actuelle, par mesure de précaution, seuls 17 des 54 réacteurs nucléaires japonais fonctionnent, mais ils devraient se remettre en route prochainement. En attendant, les ministres de 150 pays se réunissent dès aujourd’hui dans le cadre d’une réunion organisée par l’AIEA. Ils vont élaborer une stratégie mondiale de renforcement de la sécurité nucléaire. Une nécessitée absolue, car les japonais ne sont sans doute pas les seuls à devoir revoir leur ligne de conduite…

Crédits photos : flickr - Vipadra / Daveeza
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • hyper ecolo

    Ça ça fout un coup au moral en revanche…

  • polo

    Les centrales nucléaires sont vraiment un fléau !

  • sandra

    Je suis bien d’accord ac polo ! C’est incroyable tous ls problèmes qu’elles suscitent…

  • helene l

    Stop !! il faut arrêter le nucléaire. Il faut arrêter ce cauchemar. On ne contrôle plus rien et personne ne sait quoi faire. On fait du bricolage à l’aveugle et on joue avec la vie des gens. Tout ça pour du fric. Il faut arrêter ces apprentis sorciers du nucléaire inconscients et irresponsables !

  • visiteur

    Bien sur, on arrête le nucléaire et puis on se met à bouffer des racines en s’habillant de peaux de bêtes!! Mais bon, si en pédalent, les antinucléaires que vous êtes, vous pensez produire assez d’électricité pour remplacer les centrales, déposer un dossier au prés d’EDF.
    Ce qui me fait marrer c’est que je suis sûr que vous n’êtes pas les derniers à profiter de l’énergie nucléaire, par contre vous êtes les premiers à cracher dessus. Ce qui m’énerve le plus c’est de voir à quel point on embrigade les gens dans les mouvements antinucléaires, la plus part ne savent même pas ce qu’est le nucléaire ou bien comment marche une centrale.
    Donc bon si vous avez de réelle proposition à faire, je vous en pris (et ne criez pas éolien ou solaire je serai mort de rire!!), sinon ben fermer la!

  • http://www.pearltrees.com/maisonsdurables/fukushima/id3010630 Fukushima by maisonsdurables – Pearltrees

    [...] Trois mois après le tremblement de terre et le tsunami qui ont ravagé le Japon, une opération de décontamination des eaux de la centrale de Fukushima 1 avait été entreprise, mais elle a du être arrêtée Depuis le séisme et le tsunami du 11 mars dernier, à force de refroidir les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima 1, plus de 100 000 tonnes d’eau hautement radioactive, soit l’équivalent de quarante piscines olympiques, se sont accumulées dans les bâtiments de la centrale . Fukushima : l’opération de décontamination des eaux radioactives est arrêtée | zegreenweb [...]