NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Facebook publie sa page verte

Facebook publie sa page verte
La nouvelle page green mise en ligne par Facebook est pour l'heure bien accueillie par les internautes. Le site communautaire peut cependant faire beaucoup mieux en matière de respect de l'environnement

Greenpeace vs Facebook, suite. On l’a évoqué fin septembre, l’association a Facebook en ligne de mire. Elle a ainsi devancé la sortie de The Social Network à sa manière, créative, offensive et peacefull, en réalisant un petit film dans lequel elle dénonce la dépendance du gigasite communautaire au charbon.

Les mécontents sont désormais légion, le groupe « We want Facebook to use 100 % renewable energy » (« Nous voulons que Facebook utilise 100 % d’énergies renouvelables ») regroupant aujourd’hui plus de trois cent mille membres du monde entier. La fronde populaire suffira-t-elle à convaincre le plus jeune multimilliardaire de la planète Mark Zuckerberg et sa troupe de verdir les data-centers ? La direction du réseau social y est en tout cas allée de sa petite riposte virtuelle, greenwashée, offensive ou défensive selon les interprétations de chacun, qui consiste en une page dans laquelle sont répertoriées toutes ses initiatives et ses coups de coeur écologiques.

Car oui, n’en déplaisent à Greenpeace et à sa cohorte de partisans, le géant bleu aime que d’autres s’investissent dans la cause environnementale et a lui-même pris des mesures pour réduire sa consommation énergétique, même si l’électricité qui alimentera le data-center actuellement en construction à Princeville (Oregon) est surtout d’origine fossile. Il a aussi scellé un partenariat avec l’Alliance to Save Energy (ASE), consortium d’entreprises prônant une amélioration de l’efficacité énergétique auquel elle a adressé un chèque de cinq cent mille dollars (environ trois cent cinquante cinq millions d’euros) et qui compte dans ses rangs les multinationales Dow Chemical Company et Exxon Mobil, pas franchement réputées pour être des chantres du développement durable, aussi convient-il d’accueillir cette information avec des applaudissements mesurés.

Éditée hier, la page « Green on Facebook » est représentée par un joli logo, consensuel et mielleux juste ce qu’il faut, et compte déjà plus de seize mille adhérents à l’heure où nous noircissons cette page. Des articles de nos confrères américains sont notamment relayés. Recyclage, voitures électriques, Halloween « écolo » : les auteurs ont ratissé large. On a cependant beaucoup de mal à croire que cette vitrine au demeurant pas inutile amènera les défenseurs de l’environnement les plus vigilants à baisser leur garde.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !