NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Ocean Cleanup récupère pour la première fois avec succès du plastique de l’océan Pacifique

Après un premier échec en janvier dernier, l’Ocean Cleanup a prouvé sa capacité à collecter du plastique dans l’océan dès sa seconde tentative.

Boyan Slat, fondateur de Ocean Cleanup, ne s’est pas découragé à la suite de sa première tentative de nettoyer l’océan qui s’est soldée par un échec il y a quelques mois. Il a prouvé que le travail de ses équipes, conjugué à une volonté forte de parvenir à leurs fins ont suffi au groupe à but non lucratif hollandais pour atteindre leur premier objectif.

L’Ocean Cleanup ramasse également des microplastiques

Ocean Cleanup a annoncé qu’après un an de tests, son dernier prototype, le système 001 / B, avait commencé à collecter des débris de plastique provenant de l’océan.

La startup a annoncé dans un communiqué de presse que son système 001 / B, un système autonome, « utilise les forces naturelles de l’océan pour capturer et concentrer de manière passive le plastique, confirmant ainsi le principe le plus important à la base du concept de nettoyage présenté par son fondateur et PDG, Boyan Slat, lors d’une conférence TEDx en octobre 2012. »

Le système 001 / B est la deuxième tentative de Ocean Cleanup pour collecter les déchets du Great Pacific Garbage Patch. Cette zone se distingue par son accumulation de plastique si importante que certains font campagne pour la faire reconnaître officiellement comme un continent.

Le prototype a été lancé à partir de Vancouver en juin. Le système 001 / B capture non seulement de gros morceaux de plastique flottant dans l’océan, mais il capture également des filets de pêche.

De manière encore plus impressionnante, il a été démontré qu’il récupérait avec succès des microplastiques ne dépassant pas 1 mm de l’océan, ce que les ingénieurs de la startup n’avaient pas anticipé.

« Après avoir commencé ce projet il y a sept ans, cette première année d’essais dans un environnement impitoyable en haute mer indique clairement que notre vision est réalisable et que le début de notre mission visant à débarrasser l’océan des déchets plastiques qui se sont accumulés pendant des décennies, est à notre portée », a déclaré Boyan Slat.

Le nouveau système a bénéficié de changements

Le système 001 / B a testé deux modifications principales du système initial d’Ocean Cleanup. Premièrement, le système a été ralenti avec une ancre parachute qui a permis de résoudre un problème qui empêchait de récolter les débris de plastique se déplaçant plus rapidement.

Deuxièmement, une fois que l’ancre parachute a été mise en place, « un déversement important du plastique a été observé ». Une nouvelle ligne de liège a été ajoutée, ce qui a permis que « les débordements soient maitrisés, permettant ainsi au système de capturer et de concentrer le plastique à l’intérieur du système ».

Selon Ocean Cleanup, « il reste encore beaucoup de travail à faire ». La société compte utiliser sur les enseignements tirés du prototype System 001 / B pour concevoir son tout dernier système, appelé System 002.

Ce sera « un système de nettoyage complet capable à la fois de supporter et de conserver le plastique collecté pendant de longues périodes ».

Après d’autres tests et modifications, la société espère créer un système capable de ramener le plastique à terre pour le recyclage.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !