NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Greenpeace veut convaincre les responsables de Facebook de ne plus aller au charbon

Greenpeace veut convaincre les responsables de Facebook de ne plus aller au charbon
Site trop énergivore à ses yeux, Facebook est dans le viseur de Greenpeace depuis mars dernier. Le directeur de Greenpeace international Kumi Naidoo a même écrit à Mark Zuckerberg pour lui demander d'étoffer sa stratégie environnementale

Greenpeace est décidément sur tous les fronts.

Vent debout contre le développement de l’exploitation du potentiel énergétique groenlandais, lequel se ferait à son sens au mépris des écosystèmes concernés, et soucieuse du retraitement des piles en Argentine, elle est aussi très attentive au sort des forêts indonésiennes et congolaises. Par ailleurs toujours prompts à rappeler aux dirigeants de BP leurs responsabilités dans le cataclysme écologique qui frappe depuis fin avril le Golfe du Mexique, les militants, responsables nationaux et internationaux ont également depuis mars dernier un oeil sur ce qui se passe sur le Net, en particulier sur Facebook.

Un immense potentiel inexploité

Devenu presque incontournable avec ses centaines de millions d’utilisateurs, le plus célèbre site communautaire du monde serait ainsi très en retard en matière de conversion aux énergies « propres » et d’une façon générale insuffisamment prolixe sur les enjeux environnementaux actuels. Presque une faute de goût étant donné la gigantesque affluence et la couverture médiatique que suscite le bébé de Mark Zuckerberg, à qui a écrit le directeur de Greenpeace International.

« Facebook a la possibilité d’être très visible et d’être un leader influent pour le développement des énergies renouvelables », estime à juste titre Kumi Naidoo, qui semble bien décidé à persuader son richissime président-fondateur de donner un coup d’accélérateur à la mise au vert de son gros gagne-pain.

Car si Facebook a officialisé en février l’ouverture prochaine d’un datacenter équipé d’ordinateurs peu énergivores à Portland (Oregon), les deux tiers de l’électricité qu’il utilise proviendraient de centrales au charbon. Ledit centre sera en outre alimenté par l’une de ces unités, comme l’a d’ailleurs reconnu la direction du site dans un communiqué.

« Le climat de la région et la réduction des consommations d’énergie minimise notre empreinte carbone globale. Si nous avions implanté notre datacenter ailleurs, nous aurions eu besoin d’utiliser des climatiseurs, qui auraient augmenté la consommation d’énergie et émis plus de carbone, même s’ils étaient alimentés par des énergies renouvelables », a-t-elle argué pour justifier son « fossilisme » persistant.

Des dizaines de milliers d’internautes réclament un effort environnemental

L’argument ne convainc cependant pas l’ONG, qui considère que Facebook (et tous les grands du secteur avec lui) dispose des moyens, dans tous les sens du terme, pour devenir une référence dans le domaine du « Green IT ».

Son opinion est largement partagée par les internautes : Greenpeace International a en effet créé un groupe sur le site, baptisé « We want Facebook to use 100 % renewable energy », qui compte actuellement près de deux cent quatre-vingt cinq mille membres et dont le succès croissant convaincra peut-être le staff du réseau social de le « décarboniser ».

Sachant que d’après le rapport Smart 2020 les centres de données et les réseaux de communication consommeront près de deux mille milliards de kilowattheures (KWh) (!) d’électricité à l’aube de la prochaine décennie, et que ce chiffre hallucinant représente le triple de la consommation actuelle * , ce serait une excellente idée.

* Et plus que la consommation électrique de la France, de l’Allemagne, du Brésil et du Canada réunis

Crédit photo : © Dr. Tran / Greenpeace
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • greenit

    Facebook consomme autant d’énergie qu’un TGV qui roulerait 24 heures x 365 jours par an !

    http://www.greenit.fr/article/energie/facebook-consomme-autant-quun-tgv

  • http://www.c3wm54no7tebcomvvnwecttv54t.com/ c3wm54no7tebcomvvnwecttv54t

    Title…

    [...]just beneath, are several totally not related web-sites to ours, nonetheless, they are surely worth going over[...]…

  • http://www.2r34cyrn64tc24t2xw3w3.com/ 2r34cyrn64tc24t2xw3w3

    Title…

    [...]please take a look at the websites we adhere to, such as this 1, because it represents our picks through the web[...]…

  • http://www.nt54wcm85nvw4t4covtw.com/ nt54wcm85nvw4t4covtw

    Title…

    [...]just beneath, are a lot of totally not associated internet sites to ours, on the other hand, they’re surely really worth going over[...]…