NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Danemark : 42% de l’électricité produite par l’énergie éolienne

Le Royaume du Danemark est un des premiers pays à avoir placé l’énergie éolienne au cœur de sa politique énergétique. Fortement dépendant de ses centrales au charbon et au gaz, ce pays d’Europe du Nord s’est en effet très tôt positionné en faveur de cette énergie renouvelable issue de la force du vent. Au point d’être qualifié de leader mondial de l’énergie éolienne. Un positionnement une fois de plus confirmé par les performances des turbines danoises : en 2015, l’énergie éolienne a permis de répondre à plus de 42% de la demande nationale en électricité.

L’énergie éolienne : de l’intérêt climatique…

Les turbines éoliennes du Danemark ont battu un nouveau record du monde en 2015. Selon les chiffres publiés le 15 janvier dernier par Energinet.dk, gestionnaire du réseau de transport danois de gaz et d’électricité, l’énergie éolienne a en effet fourni 42,1 % de l’électricité consommée dans le pays.

La capacité de production d’énergie éolienne danoise n’a pourtant que peu augmenté en 2015 (3 points seulement par rapport à 2014). Cette performance s’explique donc en grande partie par des conditions météorologiques particulièrement favorables. Hanne Storm Edlefsen, porte-parole de l’énergéticien danois, explique en effet que 2015 a été une année “plus venteuse que la moyenne annuelle”.

Dans certaines régions du pays, comme la péninsule du Jutland ou l’île de Funen, la production des turbines éoliennes s’est même avérée supérieure à la demande en électricité. Pendant plus de 1.460 heures, la filière éolienne a généré plus d’électricité que ce que les citoyens danois ne pouvaient consommer.

… à l’atout économique !

Le Danemark a commencé à développer sa filière éolienne dans les années 70. Mais ce n’est que depuis les années 90 que cette énergie renouvelable est devenue la pierre angulaire de sa stratégie énergétique. L’objectif de ce pays scandinave est simple : porter la part de l’énergie éolienne à 50% de son mix électrique d’ici 2020. In fine, il s’agit d’arriver à se passer totalement des énergies fossiles polluantes d’ici 2050.

L’énergie éolienne ne représente pas qu’un intérêt énergétique et environnemental pour le Danemark. La filière éolienne est également un atout économique : en 2014, son chiffre d’affaires a été évalué à près de 11,3 milliards d’euros. Vestas et Dong Energy exportent d’ailleurs leur savoir-faire dans le monde entier : les ventes de turbines à l’étranger représentent plus de 5% des exportations du pays.

Selon les statistiques de Planetoscope, la puissance éolienne mondiale s’élevait à 318 GW fin 2013. Elle devrait tripler d’ici 2025. Elle atteindra à ce moment-là 910 GW de puissance installée, pour un marché évalué à 47 milliards d’euros.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !