NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Energie : Barack Obama ne renonce pas

Energie : Barack Obama ne renonce pas
Le président américain a encore défendu cette semaine sa vision énergétique, vigoureusement combattue par une opposition républicaine qui a les moyens politiques de la réduire en poussière

En visite cette semaine à l’Université de Georgetown, le chef de l’exécutif américain a réitéré son souhait de réduire la dépendance énergétique des Etats-Unis. Face à la montée des prix du pétrole, Barack Obama, qui a annoncé début février un coup de pouce financier en faveur de l’énergie solaire, a invité les différents acteurs à faire une responsabilisation qui devra perdurer une fois la crise terminée.

Toujours en conflit avec une opposition républicaine qui goûte peu ses tapes dans le dos des technologies propres et continue de ne jurer que par l’or noir, le locataire de la Maison Blanche aura sans doute du mal à faire triompher ses vues. Reste que l’accroissement de la demande internationale d’une ressource épuisable et de plus en plus coûteuse appelle, à défaut d’un renoncement à la tutelle pétrolière inenvisageable eu égard à la puissance des lobbies outre-Atlantique, à un changement de mentalité.

Le projet présidentiel s’étale sur une longue période et plaide notamment pour un effort des constructeurs en matière de consommation de carburant des véhicules ainsi que pour une exploitation du pétrole plus raisonnée. Concrètement, les grands de l’or noir ont été invités à faire davantage de stocks. M. Obama a par ailleurs appelé à poursuivre l’aide au développement des énergies vertes, de la voiture électrique et du transport ferroviaire. Sur toutes les lèvres depuis la catastrophe de Fukushima 1 (Japon), la question du nucléaire n’a pas été éludée. Si une expertise approfondie de toutes les centrales des Etats-Unis sera bel et bien menée, Washington n’a pas renoncé à relancer le programme atomique, jugé indispensable pour favoriser l’indépendance énergétique et la concrétisation des objectifs étatique en matière de réduction des gaz à effet de serre (GES).

Quoique plus pertinente du point de vue écologique, la vision de M. Obama pourrait néanmoins ne pas survivre au Sénat, où son camp est minoritaire et qui devait statuer hier sur les capacités d’action de l’administration en matière de dérèglement climatique.

Le vote a été reporté mais le répit sera sans doute de courte durée…

Crédit photo : flickr – The U.S. Army
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • jc

    Qu’attendent ils pour ce rendre compte que les énergies renouvelables sont indispensables!

  • pierre d

    Bravo OBAMA !

  • alain b

    No we can’t…