NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

En route pour le prix Gigaton !

En route pour le prix Gigaton !
La remise du Prix gigaton, qui récompense les entreprises les plus » vertes », aura lieu le samedi 4 décembre. Toyota ou encore Coca-Cola, bien que critiqué par certaines ONG, font partie des nominés

Le samedi 4 décembre prochain, à 19h30, au Ritz Carlton Hotel de Cancun (Mexique), sera décerné le Prix gigaton.

Un rituel qui a lieu chaque année et est l’œuvre conjointe de l’ONG Carbon War Room et du Gigaton Throwdown Initiative. Au cours de cette soirée qui réunira quelque 500 chefs d’entreprise et se tiendra dans la ville même où des délégations du monde entier débattront jusqu’au vendredi suivant du réchauffement climatique, le développement durable sera à l’honneur. Le prix Gigaton valorise en effet les projets des entreprises qui investissent et innovent en matière d’écologie.

Hormis le Prix Gigaton, un certain nombre de distinctions seront remises, y compris un prix pour le plan le plus novateur en matière de réduction d’émissions nocives. Ces « Oscars de l’environnement » ont une grande valeur symbolique, même si certaines multinationales figurant parmi les nominées (Nike, Toyota, Alstom, GDF Suez, EDF, Coca-cola etc.) sont critiquées par les associations environnementales.

Il convient toutefois de préciser que les candidats à ces « green   awards » ont été sélectionnés à partir d’un rapport du Carbon Disclosure Project relatif à leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) pour la période 2008-2009.

« Nous sommes venus ensemble à Copenhague (Danemark) il y a un an pour mettre en évidence le fait que le commerce doit être à l’initiative du combat contre les changements climatiques », a rappelé le tycoon britannique Richard Bronson, PDG de Virgin et co-fondateur de la Carbon War Room. « En 2010, nous mettons cette responsabilité à un niveau supérieur, en insistant sur les solutions qui seront prises par les différents secteurs et de démontrer que les initiatives prises pemettent de réaliser des économies d’émissions de CO2 de l’ordre de la gigatone au niveau mondial », a-t-il ajouté. De fait la crédibilité de la cérémonie s’en trouve théoriquement renforcée. Il serait cependant fort étonnant que le nom du lauréat, quel qu’il soit, ne fasse pas grincer des dents au sein de certaines ONG.

Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !