NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Elgin, Amoco Cadiz, Deepwater Horizon, ces catastrophes écologiques qui auront marqué l’Histoire

Elgin, Amoco Cadiz, Deepwater Horizon, ces catastrophes écologiques qui auront marqué l’Histoire
La plateforme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en avril 2010

La fuite de gaz survenue dimanche dernier sur la plateforme Total d’Elgin en mer du Nord nous rappelle bien d’autres catastrophes gazières ou pétrolières de l’histoire récente. Cette triste litanie résonne également ironiquement avec les 100 ans du Titanic que nous « fêtons » aujourd’hui. L’Amoco Cadiz, la plateforme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique ou encore l’Exxon Valdez sont tous des noms de sinistre mémoire, espérons qu’Elgin ne marque pas aussi durablement la biodiversité marine et les mémoires.

Elgin

Alors que Total a annoncé hier avoir localisé la fuite et travaille actuellement au colmatage de la fuite de gaz. Cette catastrophe apparaît une nouvelle fois comme un triste rappel qu’en matière d’extraction énergétique le risque zéro n’existe pas et qu’au-delà de la réputation des exploitants c’est à la communauté internationale de fixer des règles de sécurité strictes.

Deepwater Horizon

Il y a presque deux ans, le 20 avril 2010, la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, louée par le groupe britannique BP, était le théâtre d’une explosion dans le Golfe du Mexique. Les Etats-Unis ont ensuite connu la plus grande marée noire de leur histoire ainsi qu’un désastre écologique dont l’ampleur exacte ne sera certainement jamais connue. Poissons, mammifères marins et oiseaux : au total, des centaines d’espèces animales en ont pâti, et aujourd’hui encore, de nombreux animaux demeurent en danger.

Amoco Cadiz

Le naufrage de l’Amoco Cadiz le 16 mars 1978 provoqua une marée noire encore considérée aujourd’hui comme une des plus graves catastrophes écologiques de l’Histoire. Ce pétrolier long de 330 mètres et transportant 220 000 tonnes de pétrole brut s’est échoué au large des côtes bretonnes en face du village de Portsall.

Les dégâts sur la faune et la flore maritimes et terrestres furent considérables. On dénombra notamment 3 000 à 4 000 cadavres d’oiseaux et on estime aujourd’hui à 10 000 le nombre total d’oiseaux ayant péri suite au naufrage. Il a fallu près de 7 ans pour que les espèces marines et l’ostréiculture locales récupèrent.

Exxon Valdez

L’Exxon Valdez est un pétrolier américain qui transportait 180 000 tonnes de pétrole brut et qui s’est échoué le 24 mars 1989 au large des côtes d’Alaska. Le navire venait de charger sa cargaison à Valdez (Alaska) et suite à une erreur humaine il s’est échoué sur un banc rocheux à 4 miles au sud de l’île Busby.

Ce naufrage provoqua une grande marée noire et eu un impact très fort sur l’opinion publique américaine et internationale. Cette catastrophe sans précédent entraîna des modifications significatives sur les textes américains et internationaux régissant le transport pétrolier.

West Atlas

Le 21 août 2009 au cœur du champ pétrolier de Montara dans la mer des Timor en Australie, la plate-forme pétrolière West Atlas de la compagnie Seadrill a été victime d’une explosion de pétrole qui a provoqué une marée noire de 4 800 tonnes de pétrole brut.

Le colmatage définitif du puits par la compagnie thaïlandaise PTTEP Australasia n’a pu être finalisé qu’en novembre 2009 soit 3 mois après l’accident.

Crédits photos : flickr / SkyTruth / Enrico Strocchi / Ideum / NOAA Photo Library / ARLIS Reference / SkyTruth
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

  • Le prophete

    Tres bien de rappeler ces catastrophes au moment ou certains — dont les allemands — reviennent vers des energies fossiles (petrole, gaz…).
    On a pas oublie la derniere avec BP dans le golf du Mexique? 

  • Kellyharilala

    L’homme creuse sa propre tombe, mais étant un être égoïste il entraine le monde dans sa perte

  • Carotcuite

    BP est bien présent mais je pense aussi à L’Erika, et si on va au dela des catastrophes pétrolières, Bohpal, Tchernobyl, Minimata etc.

  • ofeu

    Personne ne parle des dégâts (probablement insignifiants ! ) causés par l’incendie volontaire des puits de pétrole du Koweït  lors du repli des troupes irakiennes suite à l’offensive des troupes de l’ONU.

  • Davemat21

    Ahora es el momento que la Humanidad diga un Stop!!! porque a causa de esa contaminacion habrà mas riesgo de salud, por lo tanto estas empresas deben subvencionar medicamentos de por vida “al ser viviente” esta enfermedad “……….” se vera mas a menudo en paises de menos cubertura de proteccion ambiental. 

  • Lucomo26

    on devrait dire assez de detruire l’humanite!

  • http://ledgoods.ru/business/Apparatura-puskoregulirujushhaja/ nastenno potolochnye svetilniki

    nastenno potolochnye svetilniki…

    [...]check below, are some absolutely unrelated web-sites to ours, even so, they’re most trustworthy sources that we use[...]…

  • http://valtrexanswers.com/ Health

    Health…

    [...]just beneath, are a lot of totally not associated web pages to ours, nevertheless, they may be surely really worth going over[...]…