NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Edward Norton s’engage pour la protection de la biodiversité

Edward Norton s’engage pour la protection de la biodiversité
C’est à la suite d’un engagement de longue date reconnu et apprécié dans la défense de l’environnement qu’Edward Norton, l’un des acteurs américains les plus « bankable », a été nommé hier Ambassadeur de bonne volonté pour la protection de la biodiversité auprès des Nations Unies

Connu pour ses nombreux engagements en faveur de la protection de la nature, le héros d’American History X a été nommé hier ambassadeur de bonne volonté des Nations Unies chargé de la biodiversité.

« Cette nomination est une excroissance organique de mes convictions », a commenté l’acteur, qui s’est aussi dit « flatté et enthousiasmé » lors de sa première conférence de presse en compagnie du Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon hier devant une assemblée comble. Il faut dire qu’Edward Norton n’a jamais hésité à s’appuyer sur sa notoriété internationale pour défendre des causes environnementales et qu’il a de qui tenir, ses parents étant membres de plusieurs organisations écologistes et son grand-père ayant co-fondé l’ONG sociale « Enterprise Foundation ».

Edward Norton fait lui-même partie depuis dix ans de « Maasai Wilderness Conservation Trust », un fonds de protection de la nature qui protège les communautés masaï du Kenya et vise à améliorer l’accès à l’éducation et à la santé des populations. Il a par ailleurs déjà été récompensé à plusieurs reprises par d’autres institutions, recevant notamment le titre de « Bon Gardien » attribué par le Forum africain ICCF (International Conservation Caucus Foundation), ainsi que celui de « Citoyen mondial de l’environnement » par le Centre de santé et de l’environnement mondial, de l’école de médecine de l’Université de Harvard. Son implication fait écho à celle d’autres stars d’Hollywood comme Leonardo Di Caprio et Don Cheadle, lui-même récemment honoré par l’ONU.

Lutter contre « la crise de la biodiversité »

« Les ambassadeurs de bonne volonté peuvent jouer un rôle de multiples façons afin de mettre en lumière les types d’action efficaces que l’ONU cherche à promouvoir à travers le monde », a précisé l’acteur, qui a également indiqué qu’il travaillerait de manière étroite avec l’ONU et notamment avec la Convention des Nations unies sur la diversité biologique (CBD). L’objectif est naturellement de lutter contre « la crise de la biodiversité » déplorée par le Secrétaire exécutif de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique Ahmed Djoghlaf. « Nous continuons à perdre de la biodiversité à un rythme jamais vu auparavant », a renchéri Edwar Norton hier.

Cette nomination intervient trois mois avant le sommet sur la biodiversité à Nagoya (Japon), que l’acteur suivra d’un œil attentif. Avec Edward Norton en ambassadeur de luxe, la préservation des espèces a en tout cas trouvé un nouveau relais médiatique qui pourrait peut-être faire bouger certaines lignes. « Les générations futures nous jugeront à l’aune de ce que nous aurons fait pour  juguler la perte de la biodiversité », a estimé l’acteur. Au vu de la situation difficile dans laquelle se trouve la planète ces temps-ci, c’est le moins que l’on puisse espérer.

Crédit photo : Flickr - Slackerwood
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !