NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !

Eco-technologie : appel aux talents !

Eco-technologie : appel aux talents !
Comme chaque année, l’ADEME a lancé un appel aux doctorants désireux de faire partie du programme « Formation par la recherche ». L’Agence propose aux étudiants de bénéficier d’une allocation de thèse et de s’insérer plus facilement dans le monde du travail

Avis aux doctorants, amateurs de technologies et éco-convaincus : dans le cadre de son programme Formation par la recherche, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) offrira 60 allocations de thèses cette année mais aussi des stages de fin d’étude et des aides aux post-doctorants.

Un petit coup de pouce financier qui permet aux étudiants de se consacrer pleinement à leurs recherches. Car la préparation d’un bac+7 ne permet pas toujours de remplir le frigo et d’accéder à un emploi à la hauteur de ses ambitions. L’ADEME le sait parfaitement, elle qui depuis 18 ans a permis a plus de 1500 étudiants de bénéficier de son programme, lequel accroît la possibilité pour les « thésards » de s’insérer professionnellement en créant leur propre entreprise ou en trouvant un poste de chercheur au sein d’entreprises, d’établissements publics ou dans des métiers de service. « Renforcer les capacités de recherches dans les domaines d’intervention de l’association environnementale », soutenir la création et la diffusion de nouveaux savoirs, assurer le transfert de connaissances des laboratoires vers les entreprises sont les grands objectifs de Formation par la recherche, qui vise aussi à renouveler et à renforcer les capacités scientifiques et technologiques chez les partenaires de l’Agence.

Depuis samedi et jusqu’au 31 mars, les étudiants peuvent postuler sur le site www.thesenet.ademe.fr.

Les ministères de l’Ecologie, de l’Economie, de l’Industrie et l’Energie viennent de leur côté de lancer un appel aux industries conceptrices de produits ou services servant à lutter pour la préservation de l’environnement. Prévention, lutte contre les pollutions locales, préservation des milieux naturels… autant de combats qui méritent d’être constamment appuyés par de nouveaux outils. « Ces technologies ont un potentiel de croissance industrielle considérable, notamment à l’heure où des tensions existent sur les matières premières et sur l’énergie et où les politiques de développement durable se mettent en place à l’échelle globale », ont souligné les ministères dans un communiqué commun.  Les projets retenus seront financés par Oséo, l’ADEME et la Direction générale de la Compétitivité, de l’industrie et des services du fonds de compétitivité des entreprises. La date limite de dépôt des dossiers a été fixée au 7 mars.

En ce début d’année, l’heure n’est pas seulement aux bonnes résolutions. C’est peut-être aussi le moment de s’investir dans un grand projet et de mettre toutes ses compétences au service de la cause environnementale…

Crédit photo : ADEME
Suivez toute l'actualité sur ce sujet et sur le développement durable avec le flux RSS

GD Star Rating
loading...

NEWSLETTER :

Recevez chaque semaine le meilleur de zegreenweb !